La langue déliée

Ying Xiong le héros / Sébastien Roussillat

Il arrive que l’on se sente étranger aux autres, bien qu’étant proche de ses racines. Il arrive que le malaise soit tel qu’il faille prendre la fuite, s’éloigner de ses bases. Question de survie. C’est l’étonnante histoire de Sébastien, étonnante par son succès.

À 18 ans, c’est la Chine qu’il choisit comme terre d’exil et de renaissance. Il était noué, il s’épanouit, il était mutique, il devient éloquent, allant jusqu’à concourir dans un jeu télévisé qui fait de lui une vedette, un héros.
En Bretagne, Sébastien était inexistant, en Chine, il crève l’écran. Se laver de sa propre culture, se fondre dans une autre et se révéler ainsi à soi-même.

Le film de Pierrick Guinard rappelle que l’on peut inventer sa vie, à condition de prendre le risque de sortir d’une trajectoire toute tracée.

YING XIONG, LE HÉROS

de Pierrick Guinard (2014 - 52')

Sébastien est un jeune homme brillant dans ses études, passionné de piano. Plutôt secret et solitaire, il décide à 18 ans de partir seul en Chine, pour étudier le chinois auquel il s’est initié durant trois ans au lycée Émile Zola de Rennes. Très vite, il devient le meilleur élève de son université, obtient sa licence en deux ans et est encouragé par ses professeurs à s’inscrire au fameux concours Hanyuqiao organisé par la télévision chinoise.

>>> un film produit par Éole Productions

Se révéler à soi-même

INTENTION
Sébastien Roussilat à l'université en Chine

par Pierrick Guinard

Le récit se déroule dans un va-et-vient entre l’itinéraire de ce jeune homme de vingt-deux ans, plutôt secret et solitaire durant son enfance et son adolescence, vivant à l’écart de ses camarades, et le déroulement des différentes phases du jeu qui va le voir triompher devant des millions de téléspectateurs chinois.
Le film raconte un voyage initiatique, riche de sens et d’interrogations, d’un être à part, doué d’une sensibilité, d’une intelligence et d’une mémoire exceptionnelles. Cherchant à sortir de sa solitude, il décide de s’exiler, de se laver de sa propre culture en s’immergeant dans une autre qui lui est totalement étrangère. À force de travail et de détermination, il finit par se révéler à lui-même dans ce concours qui fait de lui un héros, aux yeux de tous.


Lui qui jusqu’ici se sentait seul, a découvert en Chine une vraie relation avec les autres : bien sûr avec Liu, son frère chinois avec qui il entretient une amitié forte qu’il désespérait de trouver un jour, mais aussi avec ses professeurs et camarades de l’université de Jinan et du Shandong qui l’ont encouragé avant et durant ce concours si exigeant.
Cette victoire est le symbole de la réussite de son intégration, la consécration de tous ses efforts à pénétrer dans cette nouvelle culture et à s’y fondre totalement. Mais elle représente avant tout pour lui une conquête essentielle, celle de s’être débarrassé de son incapacité à entrer en contact avec autrui, d’être sorti de sa solitude, de son enfermement dans un monde intérieur dans lequel il étouffait et se débattait pour survivre. Grâce à cette immersion chinoise, il est devenu un autre.
En ce sens, Ying Xiong, le héros est aussi un film sur la différence, un film sur la stigmatisation de celui qui n’a pas les même codes que les autres, la même manière de fonctionner, les mêmes modes de penser, de réfléchir, d’agir, de sentir le monde, et donc pas les mêmes envies, les mêmes désirs, les mêmes intérêts, les mêmes occupations que la plupart des gens. La personne différente a de nombreuses caractéristiques d’appartenance à notre communauté et à notre culture. Et pourtant quelque chose de ses attributs la rend différente, et elle va de ce fait être catégorisée, marginalisée et souvent exclue parce qu’elle perturbe la représentation que les membres d’un groupe ont d’eux-mêmes. Ainsi, elle crée de l’étranger chez ses semblables. Comme les loups, les groupes humains se constituent toujours par l’exclusion d’un ou de plusieurs de leurs semblables, écrit Sébastien dans son journal.

PIERRICK GUINARD

BIOGRAPHIE
Portrait Pierrick Guinard réalisateur

Réalisateur depuis le début des années 80, Pierrick Guinard est passé par l’IDHEC et le VGIK, deux des meilleures écoles de cinéma au monde, en France et en Union Soviétique. Son abondante filmographie traite, surtout par les moyens du documentaire, de faits de société, d’histoire, de littérature, et d’ailleurs (l’Afrique et l’Asie).

Plus sur sa fiche artiste !

Sébastien Roussillat, un parcours

REVUE DU WEB

FRANCE 3 >>> Trois questions à Pierrick Guinard, le réalisateur du film. Sébastien m’a confié un manuscrit qu’il venait de rédiger et dont il n’avait fait part à personne, qui retraçait sa vie. À la lecture de cette histoire et de ce texte émouvant, j’ai tout de suite vu qu’il y avait là matière à faire un film.

YING XIONG 2008 >>> Sébastien Roussillat retrace son parcours. La sincérité, la politesse et la gentillesse des Chinois m'attiraient avant tout. À la maison, nous buvions du thé vert tous les jours, et j'enviais cette vie de raffinement et de finesse que me laissaient entrevoir les calligraphies, les jardins à la chinoise, les soieries et la porcelaine chinoise. Toutes les passions partent plus ou moins d'un idéal qu'on se fait d'une certaine chose.

ÉDITIONS ICONOCLASTE >>> Sébastien Roussillat, le plus chinois des français. L'auteur du livre Comment devenir aussi sage qu'un Chinois, un guide d'initiation aux sagesses chinoises est de retour en France. Originaire de Rennes, il apprécie de pouvoir donner un exemple optimiste aux jeunes qui souhaiteraient vivre leurs rêves.

CRÉDITS

scénario, image et réalisation Pierrick Guinard
son Dominique Guinard
avec Sébastien Roussillat

texte et commentaires Frédéric Renno
montage Katia Manceau
étalonnage Didier Gohel
mixage Thierry Compain

production Éole production
avec la participation de France Télévisions, TVR, Tébésud, Tébéo,
et la télévision chinoise CCTV4
avec le soutien de la Région Bretagne et du Centre National du Cinéma

Artistes cités sur cette page

Portrait Pierrick Guinard réalisateur

Pierrick Guinard

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande