Sous le soleil exactement

Arnaud Cathrine Florent Marchet

Pour sa deuxième édition, le festival Les Émancipéés poursuit son exploration d’un genre à la lisière de la littérature et de la musique, associant des écrivains et des chanteurs, dans des formes scéniques simples.

Selon Arnaud Cathrine, écrivain et co-programmateur du festival (avec Ghislaine Gouby, directrice des Scènes du Golfe), la chanson fait partie du champ littéraire. Il le démontre avec son spectacle Sous le soleil exactement.

SOUS LE SOLEIL EXACTEMENT

par Hervé Portanguen (2018 – 6’54)

Un amour impossible

INTENTION
Arnaud Cathrine Florent Marchet ©-Gilles-Vidal
© Gilles Vidal

par Arnaud Cathrine et Florent Marchet

Sous le soleil exactement raconte – en mots et en musique – une journée avec les deux artistes dans l’air chaud du Cap Ferret. Arnaud Cathrine donne voix à Cocteau, Florent Marchet à Raymond Radiguet. Cette rencontre s’inspire d’une nouvelle d’Arnaud Cathrine issue du recueil Les uns, les autres, éditions Robert Laffont, 2017.

Jean Cocteau : écrivain, poète, dramaturge, cinéaste, figure majeure de la scène artistique du 20e siècle, compagnon bien connu de Jean Marais, génial, audacieux, mondain, enferré dans une passion peu commune pour sa mère… Raymond Radiguet : jeune écrivain prodige, véritable phénomène de l’entre-deux guerres, auteur du premier best-seller de la littérature française, fascinant Rastignac…

Quand Cocteau rencontre celui qui deviendra – trop brièvement – son protégé et son pygmalion, Radiguet n’a pas seize ans. Fusion immédiate. On les voit jour et nuit ensemble. Cocteau encourage Radiguet à écrire et lui présente Bernard Grasset qui orchestrera la publication de son roman Le Diable au corps.


Il lui ouvre également le tout-Paris artistique et l’emmène plusieurs étés de suite à Piquey, non loin du Cap Ferret : quelques rares cabanes, l’hôtel Chantecler (sans eau ni électricité) et la dune pour eux. C’est durant ces vacances studieuses que Cocteau enferme l’enfant terrible dans sa chambre pour le forcer à écrire.
Cocteau – Radiguet : un amour fou ? On l’a dit, on l’a cru… Plutôt un amour impossible.

ARNAUD CATHRINE

BIOGRAPHIE
Arnaud Cathrine

Né en 1973, Arnaud Cathrine commence à écrire à l’âge de quinze ans et publie son premier roman, Les Yeux secs, en 1998 aux Éditions Verticales. Depuis, il a fait paraître plus de vingt livres (en littérature générale et jeunesse) dont, récemment, Pas exactement l’amour (Prix de la nouvelle de l’Académie Française).

Il a adapté son roman La Route de Midland au cinéma (sorti en 2004 sous le titre Le Passager avec Julie Depardieu) ainsi que Je ne retrouve personne, sous le titre Neuf jours en hiver (réalisation : Alain Tasma).

Il est conseiller littéraire pour des festivals : Les Correspondances de Manosque, Tandem (Nevers), Les Émancipéés (Vannes) et pour la Maison de la Poésie (Paris).


En 2008, Frère animal fut un roman co-chanté et co-écrit avec Florent Marchet. En 2013, il joue au côté de Nathalie Richard dans l’adaptation scénique de son livre Le journal intime de Benjamin Lorca, mise en scène par Ninon Brétécher. En 2015, il a écrit Sérénades, un spectacle interprété par Anna Mouglalis et mis en scène par la Ninon Brétécher.

Il a fait paraître dans la collection R de Robert Laffont une trilogie : À la place du cœur et le deuxième volet de l’aventure Frère animal est paru sous forme d’album chez Pias.

FLORENT MARCHET

BIOGRAPHIE
Florent Marchet

Florent Marchet est né en 1975. Il grandit dans le Berry qui restera son port d'attache. Ses parents sont propriétaires d'un théâtre et poussent leur fils à évoluer dans leur univers. Il restera proche de la scène et du spectacle. À deux ans, il assiste à son premier Printemps de Bourges et au Festival d'Avignon, à cinq, il apprend à jouer du piano. Lorsque les musiciens se produisent dans la salle de ses parents, ils sont hébergés à la maison (il rencontre ainsi Micky Grailler, le pianiste de Chet Baker, Christian Vander). Il rêve de devenir concertiste professionnel et consacre les années qui suivent à cet apprentissage. Jusqu'à l'adolescence, seule la musique classique l'attirera.


Il passe par différents stades qui le voient s'intéresser au jazz, pour son aspect intellectuel et réfléchi, puis, en 1996, monter un groupe de musique irlandaise avec lequel il écume bars et cafés-concerts, ce qui lui permet de commencer à vivre de sa musique. La scène est sa première école.

À partir de 2001, il s'attache à travailler à ses propres compositions, seul, avec un ordinateur et sa guitare. Le coup de pouce va venir lorsqu'il propose le morceau Tous pareils, puis se retrouve lauréat, sur la compilation CQFD 2002 du magazine Les Inrockuptibles. Le journal va le soutenir avant même la sortie de son premier album. S'ensuit une programmation sur France Inter, puis la signature d'un contrat avec Barclay. Il s'attèle à la réalisation de son premier album et s'installe au studio ICP de Bruxelles avec ses premières maquettes. Il choisit de réenregistrer tous les titres dans un petit village de son Berry natal : Gargilesse, qui donne son titre à l'album. Il y évoque les souvenirs et galères d'un trentenaire, avec tendresse, ironie ou aigreur. Le disque sera plébiscité par les critiques qui voient, en Florent Marchet, un nouveau talent et une personnalité singulière. Le disque va dépasser les cercles d'initiés pour toucher le grand public, RTL le choisira comme Talent du mois en mai 2004. Il va ensuite défendre sa production sur scène. Il se produit à la Cigale dans le cadre du festival des Inrocks 2004 et en 2005 dans le cadre des Vieilles Charrues.

Début 2006 commence à germer l'idée d'un concept-album auquel il associe son ami/écrivain Arnaud Cathrine, et Erik Arnaud. Il s'agit d'une épopée moderne autour de Rio Baril, un village imaginaire fruit de son imagination. Le disque est prétexte à raconter la France chabrolienne d'aujourd'hui avec sa monotonie et ses petites défaites. Sous des airs de western, le disque évoque une province désenchantée. Il paraît en janvier 2007.

Des êtres sensibles

REVUE DU WEB

OUEST-FRANCE, Lionel CABIOCH >>> Entretien avec Arnaud Cathrine, qui parle de son expérience de co-programmateur des Émancipéés : Il y a plus d’auteurs qui ont le goût de la scène qu’on ne le pense, et de sa complicité artistique avec Florent Marchet : C’est une relation basée sur la fraternité. Il y a un effet miroir entre nous deux. Pour écrire avec quelqu’un, il faut se ressembler. On se retrouve sur pas mal de points.

Artistes cités sur cette page

Arnaud Cathrine

Arnaud Cathrine

Florent Marchet

Florent Marchet

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande