Laëtitia

Laetitia Laëtitia
Paysanne !

Après « Alain sans famille », voici le portrait de Laëtitia en famille. Une famille de cinq et sa douce routine : brosser les dents, faire les devoirs, ranger la chambre… Tout cela est finement saisi par Nelly Sabbagh, épaulée par la caméra de Sarah Balounaïck.


Dans ce quotidien, la réalisatrice focalise son attention sur la relation mère-fille, Laëtitia-Emma. Emma n’aime pas le travail de sa maman (éleveuse de volaille avec Fabrice, le papa) : Tu pues, je ne veux pas te faire de bisous ! C’est trop la honte avec les copines. Au point qu’Emma ne les invite pas à la maison. Laëtitia prend cette claque avec le sourire, entre écoute et volonté de s’accomplir. J’aime bien dire que je suis paysanne ! Je tire une fierté de ce statut.
Sensible et angoissée par moments, Laëtitia veut garder le cap, être à la hauteur de ses ambitions, ne pas se laisser abattre… Elle affiche son goût pour la lutte paysanne, son admiration pour ses amies : des femmes combattantes. Le film achève sa révolution sur le face à face Laëtitia-Emma.
Je suis une mère chiante ? Sans acquiescer, Emma ne dit pas non. Moment de grâce, élans d’amour retenus, la mère et la fille semblent déjà avoir trouvé la juste distance, entre fusion et rejet, protéger mais laisser s’épanouir.
Encore un très beau portrait, simple, sensible et intelligemment construit.
Laëtitia est un film issu des Portraits de Mellionnec, une collection produite par Ty Films et à retrouver sur notre page dédiée.

LAËTITIA

un film de Nelly Sabbagh (14')

NELLY SABBAGH

BIOGRAPHIE
Nelly Sabbagh - réalisatrice
Nelly Sabbagh, réalisatrice de "Laeticia"

Nelly Sabbagh, passionnée d’écriture, de voyages, de photo et de vidéo, partage sa quête sur son site des figures :

Il s’agit d’inventer des projets mêlant la création artistique, une approche anthropologique et le lien social.
L’enjeu est avec sincérité et responsabilité de révéler depuis des visages et des parcours “ordinaires extra” une humanité, des enjeux de société.

Casser du barbelé.
Des figures c’est avant tout une démarche artistique, une intention simple et crue, des processus instinctifs et lents.
Nous organisons des espaces/temps de rencontres avec des habitants en des territoires multiples, tantôt en Bretagne, tantôt chez nous, tantôt loin, encore plus loin. A travers nos travaux nous cherchons à tisser de la manière la plus juste possible les mots et les images, les expressions et les caractères des personnes rencontrées. Ce « tissage » est notre travail d’écriture, qui vise à faire remonter vers le lecteur/spectateur les enjeux d’un être inconnu à travers des petits riens et des grandes franchises.

CRÉDITS

réalisation     Nelly Sabbagh
avec     Laëtitia Monthuley

image     Sarah Balounaïck et Nelly Sabbagh
montage     Gaëlle Douël

production     Jean-Jacques Rault, Gaëlle Douël
Ty Films, Mellionnec (22)

Artistes cités sur cette page

Nelly Sabbagh - réalisatrice

Nelly Sabbagh

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande