Paysans, le retour

femme qui transporte des salades - mon panier

Le jardinage est une activité qui se joue à plusieurs niveaux : sanitaire, esthétique et politique. L'art du potager est donc éminemment culturel, ce qui est palpable dans Mon panier, le film de Marie-Josée Desbois qui s'attache à saisir les gestes du jardinier, ses outils, son rapport au vivant. L'autre versant de cette activité se situe du côté des consommateurs et de leurs actes d'achats : où s'approvisionne-t-on, auprès de qui ? Des questions sensibles qui déterminent le profil de notre société et son devenir.

Mon panier est ainsi l'occasion de rencontrer des paysans de la nouvelle génération, qui ont reconquis leur autonomie en tournant le dos à l'agro-industrie, en repensant intégralement leur métier, un métier exigeant mais ô combien gratifiant.

FILM

MON PANIER

de Marie-Josée Desbois (2018 - 52')

Alors que le monde agricole est en crise, de plus en plus de petites fermes choisissent la vente directe pour redonner du sens à leur travail. Munie de son panier, la réalisatrice se rend chez les maraîchers, fromagers et boulangers de son territoire. Ils ont fait le choix d'une agriculture à taille humaine, autonome et respectueuse de la terre. Coup de projecteur sur leurs réalités de terrain, leurs difficultés, leurs espoirs. Ils s'attachent avant tout à préserver ce qui fait la richesse des campagnes : des paysans nombreux et solidaires qui produisent une alimentation de qualité dans le respect de l'environnement.

>>> un film coproduit par Matsylie productions

INTENTION

Oublions les caddies !

par Marie-Josée Desbois

homme qui récolte des céréales - mon panier

Mon panier s'attache à montrer le quotidien des petits paysans qui transforment leur matière première avec un objectif de qualité. Ils produisent leurs semences, n'utilisent pas de produits chimiques et souhaitent rester aussi autonomes que possible. Ils remettent souvent en cause la nouvelle agriculture bio qui vend des produits industriels au détriment des valeurs paysannes : respect de la nature, solidarité entre producteurs, autonomie alimentaire, diversité des cultures et des élevages. Le film met en lumière notre pouvoir de consommateur. Nos choix ont une incidence considérable pour la survie des petites fermes. C'est parce que l'agriculture est majoritairement industrielle qu'il y a si peu de paysans aujourd'hui à travailler la terre. Dans ce contexte, c'est à nous d'influencer le système vers plus de traçabilité, de proximité, de lien social. Oublions les caddies ! Avec nos paniers, soutenons une agriculture qui crée des liens forts entre des paysans et leur territoire, reprenons conscience de la valeur des produits alimentaires sains, fabriqués dans de petites structures, souvent familiales, et soutenons l'économie locale en permettant une meilleure rémunération des producteurs autour de nous. Mon panier rend compte de ce mouvement alternatif de consommation locale et vous invite, à votre manière, à faire place à un nouveau modèle agricole de proximité.

BIOGRAPHIE

Marie-Josée Desbois

marie-josée desbois réalisatrice

Après un bac scientifique et un DEUG de philosophie, Marie-Josée Desbois a découvert le montage vidéo à l'IUP Info-Com de Rennes puis en BTS à Montaigu en Vendée. Forte de plusieurs années d'expérience en France et au Mali, elle s'est ensuite dirigée vers la réalisation de documentaires, dédiés à des expériences collectives comme La mode dernier tri ou Le champ commun, ensemble on va plus loin.

REVUE DU WEB

Rénover l'agriculture

OUEST FRANCE >>> L’exemple concret d’une ferme bretonne inscrite dans la transition agricole, proposant à ses consommateurs la création d’un verger maraîcher et la mise en place d’une alimentation locale et durable.

LE MONDE DIPLOMATIQUE >>> Enchaînés à l’impératif du rendement, montrés du doigt pour leurs pratiques polluantes, cernés par les résidences secondaires, les agriculteurs conventionnels du Morbihan observent avec désarroi le succès de leurs collègues qui se sont tournés vers le bio, la vente directe, les circuits courts, etc. Des cultures différentes cohabitent, sans qu’émerge une solution globale au modèle agricole dominant.

FRANCE 3 BRETAGNE >>> À Rennes, le Congrès mondial du bio valorise l’agriculture biologique et les nouvelles manières de consommer. Pour Nicolas Hulot, il est possible d’inverser les choses et de faire de l’agroécologie et de l’agriculture biologique le conventionnel.

RENNES MA VILLE >>> Développer le circuit court est une révolution qui concerne toutes les agricultures et pas seulement le bio. À Rennes, la communauté de communes et la chambre d’agriculture signent une convention pour mettre en place différentes initiatives.

FRANCE INFO >>> Circuit-court, labels, marques engagées et coopératives : quelques clés qui nous permettent de changer nos habitudes de consommateurs.

COMMENTAIRES

  • 22 Novembre 2021 21:08 - Rémi MER

    Bonjour
    Parmi les nombreux livres récemment sortis sur l’agriculture (dont NOus Paysans d'Agnès Poirier et Cultivons-Nous d’Édouard Bergeon) je me permets de signaler le livre "Dans la tête d'un jeune agriculteur" par en 2018 aux Editions Skol Vreizh à partir d'une enquête auprès d'une vingtaine de jeunes agriculteurs bretons

CRÉDITS

avec Dominique Bourdon, Aude Bérardo, Yannick Ogor, Gaëlle et René Sonney, Solenn Couëffard, Marie-Claude Nicolas, Jean et Philomène Thomas, Armel Bayon

réalisation/image/son/montage Marie-Josée Desbois

mixage Fred Hamelin

étalonnage Fred Fleureau

technique Ouest Editing, Chuutt !! Atelier sonore

musique Les obsédés du monde

coproduction Matsylie Productions et Tébéo, Tébésud et TVR
avec le soutien de la région Bretagne, Aurélie Rousseau et Koulm Lucas

Artistes cités sur cette page

marie-josée desbois réalisatrice

Marie-Josée Desbois

KuB vous recommande