Djamila

Djamila

Djamila et Fabien sont dans le ciment, le plâtre, les peintures… en train de bâtir leur nouvelle habitation, à Mellionnec. L’idée au départ, c’était une cabane, mais elle s’est transformée en maison, avec trois chambres et même un dressing !
Djamila est un film sur l’autoconstruction : de son foyer, de soi-même. Fille des néoruraux qui ont fondé la ferme pédagogique de Trémargat, Djamila a fait le choix de quitter ce lieu, laissant à sa sœur le soin de poursuivre l’œuvre des parents. Choisir ce qu’on veut faire, hésiter, chercher… s’en donner les moyens. Djamila a beaucoup voyagé au cours de ses études, pour aboutir à un master de droit pénal. Un poste lui est proposé à Paris. Elle doit, là encore, décider de la vie qu’elle veut vivre. Pour rester en Centre Bretagne, elle devient juriste conseillère en insertion. Mais les souvenirs de la ferme la hantent, les cabanes dans les bottes de foin, la vie avec les animaux…

Djamila est un film issu des Portraits de Mellionnec, une collection produite par Ty Films et à retrouver sur notre page dédiée.

DJAMILA

un film de Laëtitia Foligné (2015 - 15')

Laëtitia Foligné rencontre Djamila comme à la sortie d’un virage, juste après qu’elle ait choisi de s’installer, de poser enfin ses valises après avoir parcouru villes et campagnes et frôlé du doigt une vie qui aurait été bien différente. Djamila le dit, cela aurait pu être ailleurs, mais c’est à Mellionnec qu’elle a décidé d’atterrir. C’est là que vit son compagnon et où ils choisissent d’élever Solal, leur fils. C’est aussi près d’ici qu’elle a grandi. L’esprit de détermination et d’enthousiasme qui suit les grandes décisions règne encore, au milieu du chantier de la maison en construction.

LAËTITIA FOLIGNÉ

BIOGRAPHIE
Laëtitia Foligné

Laëtitia Foligné est une auteure et réalisatrice de films documentaires.
Après un master professionnel de Réalisation Documentaire à Paris 7, elle réalise en 2010 son premier film, Le vestiaire des filles, où elle s'invite dans les vestiaires d'une équipe féminine de football : une manière détournée d'interroger la place de la femme dans notre société, et au-delà la place de chaque individu au sein d'un collectif.
Tout en préparant son prochain film, La salle des maîtres, où elle s'intéresse cette fois à l'espace confiné de la salle des profs d'une école primaire, elle développe des projets mêlant diverses pratiques artistiques.

CRÉDITS

Djamila

réalisation, prise de son Laëtitia Foligné
image Sarah Balounaïck
montage Marie-Pomme Carteret

Atelier « Portraits de Mellionnec » 2015

encadrement à la réalisation Gaëlle Douël, Jean-Jacques Rault
encadrement au montage Marie-Pomme Carteret
montage Nicolas Mifsud, Marie-Pomme Carteret
mixage Frédéric Hamelin, Atelier sonore Chuttt!!
techniciens vidéo Liza Guillamot, Stéphane Philippe
régie Tangui Le Cras, Olivier Borde

production Ty Films Mellionnec - Graine de doc
avec le soutien de Tébéo, Tébésud, TVR

Artistes cités sur cette page

Laëtitia Foligné

Laetitia Foligné

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande