À toute allure

navigateur du vent

Le transport maritime pourrait être responsable de 17 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2050. En réaction à une situation de plus en plus préoccupante, le transport par voilier refait surface.

Après L’enfer vert des Bretons et Cousin comme cochon, le réalisateur Mathurin Peschet monte à bord du Nordlys, le plus vieux cargo à la voile du monde dans son périple du Finistère jusqu’à Ostende, en Belgique.

À la caméra, Nedjma Berder filme le quotidien de l’équipage et réalise des portraits de ces matelots aux parcours hétéroclites, leur rapport à la navigation, leurs rêves, leur vie au gré du vent, tandis que le cargo avance dans les brumes de la Manche.

LES CONVOYEURS DU VENT

de Mathurin Peschet (2019- 26')

Bières, vins, cafés, thés, huiles d'olives, chocolats et spiritueux... Depuis quelques années des voiliers traditionnels transportent à nouveau des marchandises à la voile. Douarnenez est devenu une des plaques tournantes de cette renaissance. Embarquons à bord du Nordlys, à destination du Danemark, où il doit livrer 15 000 litres de vin français. À terre et en mer, ce film va à la rencontre d'hommes et de femmes qui font vivre cette nouvelle filière bas carbone, alternative au transport conventionnel.

>>> un film produit par Gilles Padovani pour .Mille et Une. Films

Doux rêveurs ou précurseurs ?

INTENTION
littoral convoyeur du vent

par Mathurin Peschet

Le transport à la voile se développe depuis quelques années à Douarnenez, quasiment devant mes fenêtres ! Sur les quais du Port Rhu (le port rouge) apparaissent régulièrement de grands et beaux bateaux, avec des équipages plus ou moins hirsutes, parlant des langues exotiques et portant de grosses bottes de sécurité. Ils déchargent à l'ancienne des tonneaux et des caisses, on les croise en ville pendant quelques jours, puis ils disparaissent comme ils étaient venus. Qui sont ces contrebandiers ?

Le renouveau du fret à la voile est un phénomène récent. Les précurseurs sont hollandais avec deux bateaux qui naviguent depuis 2009 : le Tres Hombres et le Nordlys. Ces pionniers ont fait depuis des émules puisqu'aujourd'hui en Europe, une quinzaine de bateaux transportent des marchandises grâce au vent pour une capacité d'environ 500 tonnes. En comparaison, un simple porte-container embarque pas moins de 200 000 tonnes de produits en tous genres.

Dans cette histoire, Douarnenez est devenu un site idéalement placée entre les pays nordiques et les routes du sud, avec des infrastructures portuaires adaptées. Avec les Ateliers de l'enfer, qui forment à la charpente marine traditionnelle, et les fêtes maritimes, il y a sur place un solide savoir-faire en termes de bateaux de patrimoine. Le Port-Musée accompagne cette dynamique en subventionnant l'accès au port pour le transport à la voile.


J'ai voulu dans ce film montrer les différents visages de cette nouvelle aventure maritime. Pendant quelques mois, je suis allé à la rencontre des équipages faisant escale à Douarnenez, j’ai embarqué avec certains d'entre-deux pour vivre l'expérience à bord.

Le fret vélique est porté par des gens engagés et passionnés. Côtés marins, c'est l'amour de la navigation à l'ancienne qui est d'emblée mis en avant. Côté affréteurs, c'est la motivation écologique d'une alternative au tout pétrole qui prévaut. Combinant embarquements de passagers payants et membres d'équipages plutôt sous-payés, le modèle économique de cette nouvelle filière semble fragile pour l'instant. Face au transport conventionnel dans un océan mondialisé, leur projet ressemble au combat du pot de terre contre le pot de fer. Mais sont-ils des hurluberlus ou l'avant-garde d'une véritable filière appelée à se développer ? Ce qui est sûr, c'est qu'à défaut de changer le monde, ils changent radicalement leur monde au quotidien, en menant une vie aventureuse en accord avec leurs convictions.

Mathurin Peschet

BIOGRAPHIE
Mathurin Peschet

Installé à Douarnenez, Mathurin Peschet a derrière lui une longue expérience de la caméra. Loueur, chef-monteur, puis réalisateur, ses documentaires sont souvent liés aux questions environnementales.

Il est notamment le réalisateur de L’enfer vert des Bretons (2012) sur les algues vertes, ou Cousin comme cochon (2015) sur la filière porcine en Bretagne, deux fois primé en festivals. Il participe également à de nombreux sujets de magazines, notamment pour l’émission Littoral de France 3 Bretagne dont il a réalisé Des Bretons au secours des migrants ou Voyage dans les grottes marines (2018).

Mettre les voiles

REVUE DU WEB

FRANCE INTER >>> Guillaume Le Grand est le fondateur de la compagnie maritime TOWT (Transoceanic Wind Transport), une entreprise de fret qui ne fonctionne qu’avec des voiliers.

FRANCE 3 BRETAGNE >>> Le transport des marchandises à la voile n'est plus une utopie. Un prestigieux rhum de Guadeloupe sera bientôt transporté par les voiliers cargo de l'entreprise douarneniste TOWT. La société Grain de Sail, basée à Morlaix, doit, elle, mettre à l'eau son premier voilier-cargo début juillet.

DATA GUEULE >>> Nous vivons dans une joyeuse société d'abondance. Tout est là, à portée de main et de cartes bleues, tous les jours, tout le temps. Et l'un des rouage essentiel de cette mondialisation des biens et des services, ce sont de petites boîtes en métal qui parcourent aujourd'hui les routes maritimes et terrestres : les conteneurs.

CRÉDITS

réalisation Mathurin Peschet

image Nedjma Berder

montage son et mixage Vincent Texier

montage Benoît Poncelin

moyens techniques la fabrique france.tv

étalonnage Marcello Cilurzo

titrage Gaëlle Villeneuve

sous-titres AGM Factory

traducteur Frédéric Drago

Musique originale Arthur B. Gillette

production .Mille et Une.Films, Gilles Padovani

avec le soutien de France Télévisions - France 3 Bretagne

avec la participation du CNC

Artistes cités sur cette page

Mathurin Peschet

Mathurin Peschet

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous

    KuB vous recommande