Le bahut au zénith

vue extérieur collège Simone Veil

Lorsqu’une équipe d’architectes autrichiens reconnus à l'international s’unit avec un duo d’architectes de Lamballe pour travailler en Bretagne, le mariage s’avère heureux !
Après avoir construit le collège de Broons, à 20 km de là, cette équipe franco-autrichienne a remporté le marché de la construction du collège Simone Veil de Lamballe. Forts de leur première expérience commune, ils se sont employés à utiliser les mêmes techniques constructives afin d’optimiser les procédés.
Ce bâtiment à basse consommation énergétique, qui peut accueillir 900 élèves, peut se vanter d’être une prouesse technique et esthétique de premier ordre en Bretagne.


La solution utilisée s’appelle CLT, pour Cross Laminated Timber, bois lamellé croisé en français. Cette technique constructive consiste à pré-fabriquer des panneaux de façade et de plancher en usine, ces grands panneaux sont composés de lames de bois massif croisés perpendiculairement. Elle présente de nombreux avantages : la rapidité de chantier, car les panneaux sont livrés et assemblés sur site, la robustesse et la performance du matériau employé et un résultat esthétique agréable, le bois brut donnant aux lieux une ambiance naturelle.
Sur le plan des volumes, le bâtiment a été imaginé comme un grand parallélépipède en bois posé sur un socle vitré incurvé, le tout s’ouvrant sur l’espace central de la cour. Le dessin est sobre, les lignes sont pures. L’intérieur du collège est tout autant épuré, l’ambiance est feutrée et chaleureuse. Les murs de béton qui composent l’ossature centrale sont bruts également. Les sols sont revêtus de moquette rase aux tons gris clair. Le mélange des matériaux : bois blanc, béton brut et moquette, confère aux lieux cette sensation de bien-être. Ce parti-pris architectural s’avère judicieux car cette atmosphère semble déteindre sur l’ambiance générale du collège, avec des élèves paisibles, presque heureux de travailler dans ces lieux ! Un pari réussi.

COLLÈGE DE LAMBALLE

Archi à l'Ouest est le magazine d'architecture co-produit par TébéO et les CAUE des Côtes d’Armor, du Finistère et du Morbihan, présenté par Frédéric Lorenzon.

Dialogue avec l'environnement

INTENTION
Salle de classe ouverte

L’idée maîtresse a été de proposer un équipement fonctionnel et compact tirant parti du paysage naturel et dialoguant avec la ville. Le collège vient s’installer sur le point haut de la parcelle le long de la route départementale. Une grande verrière, socle du bâtiment, épouse la topographie naturelle du terrain dessinant ainsi une courbe qui s’ouvre sur la cour végétalisée, tel un théâtre. Le bois à l’extérieur mais aussi à l’intérieur, le béton et la lumière naturelle sont les composants architecturaux principaux. Ils participent au dessin d’un environnement clair et lumineux. Cet espace ouvert est structuré par un ensemble de passerelles laissant circuler la lumière zénithale à tous les niveaux. La compacité du volume, son orientation et l’emploi du bois comme matériau principal, servent une démarche environnementale soucieuse de la nature qui accueille le bâtiment.

L'équipe d'architectes

BIOGRAPHIE
Jörg Fend et Raphaël Colas architectes
Raphaël Colas et Jörg Fender

Raphaël Colas diplômé de l’École d’Architecture de Rouen et David Durand, diplômé de l’École d’Architecture de Paris Marne-La-Vallée, se rencontrent et collaborent dans l'agence de David Cras à Rennes au début des années 2000. Ils fondent en 2005 l’agence d’architecture Colas-Durand qui compte aujourd’hui six architectes, deux dessinateurs et une assistante. Elle rayonne sur la Bretagne et le Grand Ouest, menant des projets privés et publics.

Fondée en 1994 par Helmut Dietrich et Much Untertrifaller, Dietrich-Untertrifaller est l’une des agences emblématiques de l’École du Vorarlberg. Aujourd’hui elle regroupe une équipe internationale de plus de cent architectes basés en Autriche, en Suisse, en France et en Allemagne. Ils développent leurs projets à l’international avec l’appui des agences locales et des associés régionaux. Leurs réalisations sont très diverses mais l’agence est reconnue pour son expertise dans la construction bois.

Ces deux équipes associées ont gagné le Prix d’Architecture de Bretagne en 2016 pour le collège Jean-Monnet de Broons, et ont été nominés au Prix International de la Construction Bois 2019 et aux Trophées Séquences Bois 2019 dans la catégorie édifices publics pour le collège Simone Veil à Lamballe.

Éco école

REVUE DU WEB

FRANCE CULTURE >>> Que nous dit l’architecture scolaire de l’école ? De celle d’hier, d’aujourd’hui, de la manière dont l’institution perçoit le travail des enseignants et organise la vie des élèves ? Dans Surveiller et punir Michel Foucault soulignait une proximité architecturale et conceptuelle entre la prison, la caserne et le lycée à la française.

EURONEWS >>> Des études suggèrent que l’environnement dans lequel évoluent les élèves peut considérablement influer sur leur réussite scolaire. Euronews s'est penché sur certains de ces travaux et fait découvrir quelques-unes de ces écoles hors normes qui rompent avec l’architecture traditionnelle.

ESPACE PARTICIPATIF

    // Anonymous

    KuB vous recommande