Shigediga

Pierre Fablet fond marguerite

Avec Shigediga, Pierre Fablet signe une composition sonore et visuelle assez déstabilisante, dans les standards de la variété, mais une variété qui se serait pris une brique sur la tête. Déglinguée. De la variétoche il garde une forme d’enthousiasme façon Trente glorieuses, mais vrillé par une tronche à faire peur, une déco à fleurs si criardes qu’elles en paraissent vénéneuses. Du pop art qui ne se prend pas au sérieux, servi par le talentueux VJ Thierry Salvert, vraisemblable hommage à Jean-Christophe Averty, le précurseur de l’art vidéo au service de la génération Yéyé, réalisateur de centaines d’émissions pour la télévision et la radio.

SHIGEDIGA de DJ Mental

un clip réalisé par Thierry Salvert (2018 - 4’)

Shigediga est un prolongement du travail commencé avec Purée Dure, un groupe d’improvisation constitué de Daniel Paboeuf au saxophone, de Thierry Salvert à la vidéo et de Pierre Fablet aux quatre électrophones.
Shigediga est réalisé à partir d’une séquence de boucles faites en bloquant le bras de l'électrophone et mixées en direct, boucles sur lesquelles la chanson est construite avec des guitares et un logiciel de MAO.

DJ Mental, aka Pierre Fablet

BIOGRAPHIE
Pierre Fablet portrait recadré

Investi dans le milieu associatif culturel depuis 1975, il participe tous les ans, et depuis son origine en 1978, aux Transmusicales en tant que guitariste et/ou technicien de plateau. Écumant la scène rennaise depuis dans les styles les plus divers et inattendus au sein de formations météorites (Déficience, Entre les deux fils dénudés de la dynamo, Diarrhée) ou durables (Les Plaies, Tohu Bohu avec Daniel Paboeuf qu'il a rencontré au lycée en 1971, ou Locus Solus).

Des cendres de Tohu Bohu naîtra Le Train Fantôme avec toujours Daniel Paboeuf et Christian Le Chevretel. De 1996 à 2000 il joue dans un groupe de fest noz Ribin (Des sabots de bois contre la peau de terre, 1999). Puis il retourne au rock'n roll et monte en 2000 Andy Bag autour de sa guitare bidon et de la contrebassine de Titi bientôt rejoint par Sylvain à la batterie et Pitch au chant. En 2000, il réalise la musique d'un spectacle de marionnettes, Ulis A/R, grâce auquel il va pouvoir laisser tomber son gagne-pain de graphiste et peintre pour devenir intermittent du spectacle. Il explore les possibilités sonores que lui offrent quatre électrophones, et il recrute son ami Daniel Paboeuf aux saxophones avec qui il crée le duo Purée Dure.


En 2002, il rejoint Philippe Pascal, ex-chanteur de Marquis de Sade pour monter un répertoire issu du country blues avec Tonio Marinescu à la batterie et Goulven Hamel à la guitare. En 2007, il monte The Night of the Hunter Project qui rassemble ses anciens comparses du Train Fantôme ainsi que Régïs Boulard, Jac Auvergne et David Euverte autour de la musique du film La nuit du chasseur, créé lors du festival de cinéma Travelling à Rennes en mars 2007. En octobre 2010, il termine la création d'un ciné-concert en solo, accompagné d'un bottleneck et de sa nouvelle guitare de rêve, une National style O de 1933 pour le film américain de 1953, Le petit fugitif.

En mars 2011, il enregistre à Rennes au sein des Contorsions le nouvel album de James Chance qui sortira en mai 2012, suivi d'une tournée en 2013. En 2013, Purée Dure reprend la route avec Thierry Salvert à la vidéo. Paale, trio noise rock avec Pascal Ferrari et Régïs Boulard, commence à faire du bruit. En 2014, il participe au quartet funk The millimeters reprenant le répertoire des Meters et des compositions originales. En 2015, il crée la musique d’un ciné-concert : Les chasses du Comte Zaroff avec Daniel Paboeuf aux saxophones.

En 2016, il se produit en solo avec sa National et un répertoire de chansons originales. En 2019, Tutti frutti, trio de rock’nroll prend la relève d’Andy Bag avec un répertoire en français.

Thierry Salvert

BIOGRAPHIE
Thierry Salvert

Vidéographe et habitué des eaux turbulentes de l’île de Sein, le fief des courants marins de la pointe de l’Europe. Les courants et les turbulences, il les parcourt dans, autour, par et avec l’image, de la vidéo et de ses avatars, parce qu’il en a fait son lit, ses matières, ses amantes, une question de vision et de principe, de mouvement et de regards. Macro, micros, pop, expressionnistes, phénoménologies, virtuelles, réalistes, ses images sont le fruit de collaborations dans tous les domaines artistiques qui n’ont cessé de forger ses (les) émotions, ses vocabulaires, ses contractions du visible.

Notez ce clip

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". KuB s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles.

CRÉDITS

musique DJ Mental
image, réalisation Thierry Salvert
mastering Laurent Dayhot

Artistes cités sur cette page

Thierry Salvert - purée dure - expérimental

Thierry Salvert

portrait Pierre Fablet

Pierre Fablet

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande