BOYS

Les Spang Sisters tout en fleurs pour le clip de BOYS
Un drive-in où tout est question de cinéma.

Par une nuit brumeuse, de vieilles voitures se donnent rendez-vous devant la façade d'un austère manoir.
Renault 4 Savane et Renault 6 se retrouvent pour un ciné-concert. Dans l’habitacle, les Spang Sisters, visages peints et paillettes dorées, se métamorphosent à chaque instant. Dans ce décors où l'on s'attend à tout, à l'apparition de personnages Queer du Rocky horror picture show ou des zombies échappés de Thriller, Jules, Albert, Rachid, Frank et Ali adoptent, à la lumière des phares, un rythme langoureux, se glissant par moments dans le film projeté, portant parfois le curseur visuel vers les références artistiques. Dans ce rêve éveillé, il arrive aussi que des objets tombent de l'écran vers le monde réel. Perméabilité du réel à la fiction.
Compilant les univers les plus insolites, Boys se déploie en portraits de chaque occupant de ces fantômes automobiles.


Là, se découpe un portrait kitsch avec des fleurs artificielles collées sur le visage, autant d'emprunts au travail photographique et plastique de Pierre et Gilles. Des films parallèles sensibles et pétris de références se découvrent sur la toile et se compriment derrière le pare-brise glacé de vieilles automobiles. Une scène d'horreur cède le pas à une infinie tristesse à l'arrière d'une voiture. Pas de taxi dans cette assemblée et pourtant, dans ce drive-in tout est question de cinéma, notamment celui deJim Jarmusch. Rosalie Charrier réalise ici un clip librement inspiré de Night on Earth, que le cinéaste américain réalisa en 1991, un film choral sur des rencontres loufoques dans cinq taxis à travers le monde. Elle nous livre ici une prouesse visuelle, hypersensible et délicieusement rétro.

BOYS de Spang Sisters

un clip réalisé par Rosalie Charrier (2018 - 3’)

Un drive-in nocturne. Cinq voitures. Dix spectateurs. Et un grand écran de cinéma sur lequel sont projetées quatre scènes dans lesquelles les musiciens du groupe anglais Spang Sisters sont mis en scène. Le clip Boys est une ode non seulement à la musique, mais aussi à l’émotion que provoquent les images. Le public regarde les écrans et écoute les Spang Sisters en concert. Il rit et pleure, il a peur, tombe amoureux. C’est l’histoire d’une nuit cinématographique, surréaliste, émouvante et amusante... tournée en 16 mm !

Surréalisme doux, créatif et sensible

INTENTION

par Rosalie Charrier

Tournage du clip BOYS des Spang Sisters à Dinard par Rosalie Charrier

Tout commence par un coup de cœur pour les Spang Sisters et leur musique que je trouve aussi bien ancrées dans l’air du temps que relevées d’un parfum intemporel. À travers l’atmosphère de leurs morceaux, j’ai pris plaisir à faire danser des images dans mon imaginaire. C’est pourquoi dès l’écoute de leur dernier single, Boys, mon choix était fait : le clip sera filmé en pellicule pour rappeler le grain auditif du projet des Spang Sisters !
J’ai eu envie de croiser nos deux identités, nos deux univers, en une même création auditive et visuelle. J’ai voulu mêler le surréalisme doux, créatif et sensible que j’aime, à la magie des notes sucrées, aussi naïves et poétiques qu’entraînantes et attachantes que je ressens à l’écoute des Spang Sisters. Une chance, le groupe m’a laissé carte blanche pour la réalisation ! Je pouvais donc oser et m’amuser à partir de ce morceau doux et glamour, nostalgique et enivrant. Et réaliser quelque chose qui nous ressemble.
J’ai souhaité faire une déclaration d’amour non seulement à la musique mais aussi au cinéma et aux passions qu’il procure.


Que l’un et l’autre soient indissociables. C’est pourquoi les spectateurs que j’ai mis en scène dans ces cinq voitures sont aussi bien ceux d’un concert que d’un film. Ils regardent l’écran du drive-in et écoutent les Spang Sisters qui se produisent devant eux. Et ils rient et ils pleurent. Ils ont peur et tombent amoureux.

Étant jeune réalisatrice, j'ai adoré avoir l'opportunité et la chance de travailler avec une majorité de femmes pour cette première création - ce qui est malheureusement encore si rare dans ce genre de projets et dans le cinéma en général !
Je tiens ainsi à souligner que sur les seize personnes qui composaient mon équipe technique (sur le tournage puis en post-production), treize sont des femmes. Pour ces premiers pas dans le monde de la création visuelle, il me tenait à cœur qu'à la tête de chaque poste, le talent de chacune d’entre-elles soit reconnu : Paloma (cheffe opératrice), Camille (cheffe électro), Cécile (assistante réalisatrice), Lucie (cheffe décoratrice), Jeanne (assistante décoratrice), Céline (styliste), Jade (cheffe maquilleuse), Mahélia (maquilleuse), Laura (maquilleuse), Carla (cheffe régie), Haydée (assistante régie), Flora (monteuse) et Lydia (étalonneuse) ont été de merveilleuses professionnelles, aussi enthousiastes que moi dans la vie de ce projet.

Aussi, c'est justement à partir du bien-nommé morceau BOYS des Spang Sisters, que j'ai voulu jouer sur la féminité de ces cinq jeunes musiciens. J’ai aimé couvrir de fleurs leur corps, les faire pleurer, pour justement tordre le cou à tout ce que pourrait laisser penser le titre de leur single. Ce titre qui, finalement, est celui du film qui se joue devant les yeux du public du drive-in. J’ai voulu que ces boys soient interprétés par les Spang Sisters tels que ma sensibilité les perçois : des artistes dont la peau peut être fleurie et féminisée avec douceur, dont la propre sensibilité et des larmes ne sont ni retenues ni honteuses, et dont l’humour et le sens d’autodérision sont indéniables (le nom de leur groupe, délibérément féminisé, en est le premier exemple!)

Enfin, je tiens à écrire ici que nous avons pu donner vie à cette création grâce à une campagne KissKissBankBank, que j’ai créée et menée durant tout le mois de septembre 2018. 130 contributeurs et un soutien financier de la SACEM plus tard, nous étions en route pour le tournage!

Je suis aujourd’hui heureuse et fière de pouvoir vous présenter ma première réalisation de clip pour le tout dernier single des talentueux Spang Sisters.

SPANG SISTERS

BIOGRAPHIE
Les Spang Sisters dans les rochers - © Rosalie Charrier
©Rosalie Charrier

Les Spang Sisters apparaissent il y a près 250 millions d’années sous la forme d’une entité gazeuse et homogène. Au fil du temps, cette masse de vapeur s’est développée jusque dans l’esprit de cinq jeunes garçons, pour les convaincre de sortir de chez eux et d’acheter des guitares et des pédales de chorus.

Vous allez être les heureux témoins du résultat métallique et empli de soleil de ces millénaires d’évolution.

ROSALIE CHARRIER

BIOGRAPHIE
Rosalie Charrier dans le miroir

Après une enrichissante licence de lettres modernes appliquées à la Sorbonne, j'ai ressenti le besoin de me confronter à quelque chose de plus concret. Poussée aussi par un désir d'en apprendre plus sur notre monde, j'ai décidé d'apprivoiser le monde journalistique. C'est ainsi que durant deux ans, en alternance avec une école de journalisme, j'ai travaillé dans une grande chaîne de télévision française. Caméra à l'épaule, sur le terrain, chaque jour, pour couvrir divers évènements.
Mais rapidement, mon penchant naturel pour la culture, le cinéma en particulier, m'a rattrapée.


Le chef du service culture m'a alors recrutée, et nous sommes devenus le binôme culturel de la chaîne. Pendant un an et demi, nous partions couvrir beaucoup de manifestations culturelles : festivals de cinéma (Angoulême, Deauville, Alpe d'Huez, Cannes), concerts, expositions, interviews de réalisateurs, de créateurs, de comédiens... Ce fut une expérience si intense et bénéfique, qui m'a tant fait grandir ! Désormais accompli, ce premier pas dans l'univers du travail m'a appris à m'ouvrir au monde, et m'a permis de me rendre compte de mon réel désir de création, de réalisation. C’est pourquoi, dès la fin de mon contrat, je me suis lancée dans la belle aventure créatrice de mon premier clip pour les talentueux et attachants Spang Sisters, qui m’ont laissé carte blanche pour l’écriture et la réalisation.

Notez ce clip

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". KuB s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles.

CRÉDITS

musique et paroles Spang Sisters (Albert Haddenham, Ali Horler, Frank Lindsay, Jules Gibbons et Rachid Fakhre).

avec Anouchka Csernakova, Margaux Billard, Cheik Ahmed Thani, Clara Guziewicz, Philippe Cariou, Christopher James, Julia Leblanc-Lacoste, Daniel Bullier, Romain Jouffroy, Benoît Davin.

scénario et réalisation Rosalie Charrier
assistante réalisatrice Cécile Psaltopoulos
cheffe opératrice Paloma Pineda
opérateur steadicam Sacha Naceri
assistant caméra Louis Roux
cheffe électricienne Camille Bernard
électricien Lukas Nalti
monteuse Flora Alfonsi
étalonneuse Lydia Lopez
lumières & caméra RVZ, Films Kodak , Laboratoire Hiventy

producteur exécutif Jérémie Charrier

KissBankers producteurs associés La SACEM, Jacques Charrier, Linda et Philippe Andrieu, Maud Soupa, Ceridwen Davies, Richard Tanguy, Armel Tanguy, Marie-Pierre Victor, Marie Plummer, Jonny Hunter, Georges Poussin, Nelson Pirouz, Jean-Pierre Charrier, Françoise Condat, Henri Berger, the Fakhre family, Corinne Lejeune, Nancy et Marc Vigneau.

lieu de tournage Paris et Dinard

Artistes cités sur cette page

Les Spang Sisters - ©Rosalie Charrier

Spang Sisters

Rosalie Charrier, réalisatrice

Rosalie Charrier

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande