Chantiers lumineux

ardoise posée par un couvreur

L’histoire récente nous rappelle que les cathédrales ne sont pas immortelles. Quand ce ne sont pas les pluies acides qui rongent leurs pierres, ce sont les flammes de l’enfer qui dévorent leurs charpentes. Il existe toute une série de corps de métiers qualifiés dans la restauration de ces colosses architecturaux afin qu’ils traversent le temps pour témoigner de ce que fut la grandeur du catholicisme. Le plan de relance post-Covid de l’État a été l’occasion de reprendre ces travaux pour quelques cathédrales bretonnes qui en avaient bien besoin. En route pour Dol-de-Bretagne et Saint-Brieuc !

Une coédition KuB et la DRAC Bretagne dans le cadre du plan de relance.

plan de relance logo

DOL-DE-BRETAGNE

CATHÉDRALE SAINT-SAMSON

(2022 - 5')

Construite entre le 12e et le 17e siècle, la cathédrale Saint-Samson témoigne de l’importance religieuse et politique de Dol-de-Bretagne avant la Révolution. Elle s’impose comme le souvenir de son prestigieux passé d’évêché, d’archevêché et de comté. Aujourd’hui surdimensionné par rapport à la taille de la ville, l’édifice, classé Monument historique depuis 1840, bénéfice de l’apport du plan de relance pour lancer un chantier de restauration, sans le dénaturer.

SAINT-BRIEUC

Cathédrale Saint-Étienne

(2022 - 5')

Débutée en 1220, la construction de la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc s’achève au 18e siècle. Elle est classée Monument historique en 1906. Entièrement conçue en granit elle compte parmi les rares églises fortifiées de Bretagne. L'édifice vient d’entrer dans la troisième et dernière phase de sa restauration qui s’attaque aux façades extérieures. Bâtie sur un marécage, le bâtiment subit les ravages de l’humidité. Chaque pierre fait l’objet d’une attention particulière de la part des différentes entreprises investies sur le chantier

REVUE DU WEB

Les rénovations patrimoniales en Bretagne

FRANCE 3 BRETAGNE >>> DINAN : Remarquablement préservés, les remparts de l’enceinte médiévale de Dinan, longs d’environ 2 650 mètres, constituent un ensemble d’architecture militaire dont les éléments s’échelonnent entre le 13e et le 15e siècles. Le plan de relance permet d’envisager une campagne de restauration globale. Parallèlement aux travaux, une opération d’archéologie du bâti est menée afin de mieux connaître l’histoire et la structure de l’enceinte.

CULTURE.GOUV >>> HENNEBONT : Édifiée hors de l’enceinte médiévale d’Hennebont à partir de 1513 dans le style gothique flamboyant et à l’initiative d’un simple maréchal ferrant, Notre-Dame-de-Paradis constitue le cœur de la ville neuve autour de laquelle vont s’édifier les hôtels particuliers des 16e au 18e siècles.

OUEST FRANCE >>> REDON : Fondée dès 832 par le moine Conwoion, l’abbaye de Redon, construite à la confluence de la Vilaine et de l’Oust, connaît son apogée au 12e siècle. La tour romane de la croisée du transept et le beffroi, séparé de l’abbatiale à la suite de l’incendie de 1780, restent les marqueurs d’un paysage façonné par l’institution monastique.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS

    avec Thierry Fougères, Pierrick Cherel, Pascal Peltier, Anne Faucheux, Claudine, Paul Guezennec, Thierry Mosimann, Denis Lefort.

    réalisation et image Sylvain Huet

    moyens techniques KuB

    KuB vous recommande