Grand chantier

Canal de Nantes à Brest reflet pont dans la brume

Un chantier titanesque accompli à mains nues par quelques milliers d’hommes équipés de pelles et de brouettes... Nous ne sommes pas en Albanie mais en Centre-Bretagne, il y a près de deux siècles, et ces hommes, des bagnards, creusent le sillon sommital du canal de Nantes à Brest.

L’écrivain et comédien Jean Kergrist porte cette histoire en héritage. Descendant de l’un de ces ouvriers, habitant toujours à côté du sillon, il a écrit deux ouvrages sur le sujet avant d'inviter Pierre Mathiote, ex-navigateur devenu écrivain et producteur pour la télévision, à le porter à l'écran.

Leur récit, illustré d’images d’animation, rend hommage à ces hommes qui ont permis l’ouverture d’une voie navigable à l’intérieur de la Bretagne et échangeant leur force de travail contre un allégement de peine. Bien que les machines ne soient pas encore engagées dans la bataille, le productivisme et la passion des grands chantiers entrent en scène.

LES BAGNARDS DU CANAL DE NANTES À BREST

de Pierre Mathiote (2009 - 52')

Le projet remonte au dix-septième siècle, une construction monumentale qui avait pour objectif de désenclaver le Centre-Bretagne, la Sibérie de la Bretagne, difficilement carrossable, et de fluidifier les échanges économiques, notamment en période de blocus anglais lors des guerres napoléoniennes.
Ce n’est qu’au début du dix-neuvième que les travaux commencent, sous la houlette de l’ingénieur Guy Bouessel. Au final, près de 600 km de voies sont creusés, ponctués par 325 écluses.
Entre l'Aulne et le Blavet, entre 1822 et 1832, des centaines de bagnards perceront une tranchée longue de 3,2 kilomètres, large de 100 m, et profonde de 23 m, permettant la jonction des deux versants. Un défi pharaonique qui fit plus de cent morts et permit l'embellie économique de la Bretagne intérieure.

>>> un film coproduit par Cinergie Productions

Exhumer une histoire inconnue

INTENTION
Jean Kergrist aux archives départementales côtes d'armor

par Pierre Mathiote

Avec Jean Kergrist, nous avons souhaité raconter l'histoire du camp de Glomel, petite commune des Côtes d'Armor, grâce aux nombreux témoignages des acteurs de cette épopée. Ce docu-fiction permet d'exhumer une histoire incroyable et inconnue du grand public.

Un documentaire n’est que la partie visible de l’iceberg, puisqu’il a fallu trente, quarante, cinquante heures de rushes pour cinquante-deux minutes. Le film, c’est en nous qu’il se monte et qu’il se montre. Mais avant, il a fallu réunir les membres dispersés de la grande famille professionnelle. L’un tire sur ses câbles comme on gréé un voilier, l’autre vérifie sa caméra avec laquelle il a appris la ligne droite. Et c’est ainsi que le voyage commence…

Chaque film est une occasion de parler de l’humanité. Il faut donc revenir à la culture, aux hommes... En définitive il s’agit d’humanisme.

Extrait de l'essai Le documentaire retrouvé

Pierre Mathiote

BIOGRAPHIE
Portrait Pierre Mathiote noir et blanc

Pierre Mathiote est un ancien gymnaste de haut niveau et navigateur (il a vécu quatre ans sur un voilier en solitaire entre 1985 et 1989). À son retour, il débute son activité d’écriture par des nouvelles, tout en assurant la direction générale de Cinergie Productions qu'il a fondé en 2000. Écrivain multi facette, il est l’auteur de nouvelles, d’une dizaine de romans, de pièces de théâtre, de contes, de récits radiophoniques et de scenarios. Il a écrit et réalisé de nombreux documentaires et quelques fictions pour le petit et le grand écran et en a produit tout autant.

Sur la trace des bagnards

REVUE DU WEB

DES RACINES ET DES AILES >>> Terres de Bretagne : Le défi napoléonien du canal de Nantes à Brest. Un formidable témoignage du génie des ingénieurs hydrauliques de l'époque.

ARTE >>> Invitation au voyage : La Bretagne, au fil de l’eau douce. Le canal de Nantes à Brest dévoile la Bretagne des terres, tel la colonne vertébrale d'un riche patrimoine architectural, technique et naturel.

LE TÉLÉGRAMME >>> Avec Bagnards en cavale, Jean Kergrist part une nouvelle fois sur la trace des prisonniers du camp de Glomel (Côtes d'Armor) qui, au XIXe siècle, ont creusé le canal de Nantes à Brest.

CRÉDITS

réalisation Pierre Mathiote
scénario Jean Kergrist et Pierre Mathiote
adapté des Bagnards du canal de Nantes à Brest et Bagnards en cavale de Jean Kergrist

avec les voix de Pierre Mathiote, Hugues Charbonneau, Joël Cudennec, Sylvain Delabrosse, Vincent Furic, Pascal Guin, Hervé Mahieux, Dominique Prié, Patrick Yvenou, Engerrand Gicquel, Loïc Guilpan
illustrateur animatronicien Vincent Rouaux

directrice de la photo Virginie Schneider
assistant réal Léonard Héliot
son Laurent Mahéo
prises de vue Cyrille Blanc, Marie Fauvel, Patrick Soquet
montage Thierry Massé
mixage Thierry Compain
étalonnage Maxime Sokolowski

production France Télévisions Pôle France 3 Ouest
avec le soutien du Département des Côtes d’Armor
avec le soutien de la Région Bretagne
avec la participation du CNC

Artistes cités sur cette page

Portrait Pierre Mathiote noir et blanc

Pierre Mathiote

Jean Kergrist aux archives départementales côtes d'armor

Jean Kergrist

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande