Ar Spilhenn

femme au grand sourire ar spilhenn

Avec Ar spilhenn, Tangui Le Cras met en scène une Naissance de Vénus, un thème célèbre dans la peinture du quattrocento. Sauf qu’ici, au lieu d’être fille de la mer, Vénus est fille de l’humus. De la pénombre d’un sous-bois à la lumière, le chemin est bien celui de la vie, mais les paroles de Brieg Guerveno, en breton, font davantage songer à un moment crépusculaire. Comme si la venue au monde n’était plus aussi radieuse qu’elle ne le fut jadis.

Neuial ba' houlenn un hunvre gwenn

Ha pignet da viken war du ar skleurenn

(Nageant dans la vague d'un rêve blanc

Montant à jamais au ciel vers la lumière).

CLIP

AR SPILHENN de Brieg Guerveno

un clip réalisé par Tangui Le Cras (2021 - 6')

Notre regard rase le fond d’une sapinière sombre et brumeuse au lever du jour. Tout au fond, entre deux rangées de sapin, une masse au sol interroge. Plus nous avançons, plus cette masse parait vivante. Elle bouge, par tressautement d’abord, puis de manière plus franche, tentant de se lever. Nos yeux, comme sans référence, pensant d’abord à un amas végétal, discernent maintenant les épines d’un animal inconnu. Une peau blanche se distingue enfin, laissant deviner un corps humain. Un visage apparait, un regard croise même le nôtre lorsqu’une branche, craquant sous nos pieds, dévoile notre présence. Ce corps se dresse alors devant nous, c’est une femme, cheveux couleur cuivre, le corps nu, pour moitié fait de chair, pour l’autre recouvert d’aiguilles de sapin, comme si la nature avait commencé à la grignoter. Prise de panique elle se met à courir entre les troncs, cherchant à sortir de cette sapinière pour regagner la lumière.

>>> une production du label Yotanka

INTENTION

La couleur et la lumière

coucher de soleil

par Tangui Le Cras

Je veux tourner ce film musical de Brieg Guerveno en couleur. Son univers à toujours jusqu’ici mené au noir et blanc. C’est un choix de rupture qui se prête également bien à la narration et au décor que je choisis pour ce film. De l’ombre à la lumière, du sous-bois au sommet, servi par les lumières naturelles de fin septembre qui nous font transiter de l’été à l’automne. Un cheminement d’une couleur tirant sur les noirs, à l’instar du récent Patrick de Tim Mielants, à des couleurs vives, presque saturées, de clips comme Ekki Mukk et Varuo, respectivement de Nick Abrahams et Jeff Ray pour Sigur Ros.

BIOGRAPHIES

Brieg Guerveno

à bras ouverts brieg guerveno
© Titouan Massé

Marqué par la musique et la culture bretonne, Brieg Guerveno ressent le besoin de s’exprimer dans cette langue qu’il a apprise lors de sa scolarité. Après des débuts en tant que guitariste dans plusieurs groupes de métal, il monte son projet en solo sous son propre nom en 2006, la maquette SedeR voit le jour. Pendant cinq ans le groupe se produit sur de nombreuses scènes de la région allant même jusqu’à représenter la Bretagne au Pan Celtic Festival en Irlande.


En 2011 Brieg Guerveno sort son premier album Noziou / deioù. S’ensuivent deux autres albums Ar Bed Kloz en 2014, un album de rock largement inspiré par les musiques progressives des années 70, et Valgori en 2016, plus sombre. Avec la sortie de Vel Ma Vin en 2021, Brieg offre un nouveau visage plus folk et se libère de la fureur rock de son passé. Chanté entièrement en breton (comme chacun de ses disques), Vel Ma Vin libère la mélancolie sincère et brute de l’artiste.

Tangui Le Cras

noir et blanc réalisateur tangui le cras
© Laurent Franzi

Après un baccalauréat agricole, Tangui Le Cras s’oriente vers les métiers de la culture et lie territoires et musiques populaires à sa démarche. Il se forme alors à plusieurs métiers du spectacle vivant, production, régie, communication et multiplie les expériences dès 2002 dans différents festivals bretons (Fisel, Vieilles Charrues, Trans Musicales). Depuis 2011, il partage son activité entre l’accompagnement professionnel d’artistes musiciens et la régie et productions d’événements.

Votez pour cette œuvre

En indiquant votre adresse email puis en cliquant sur "Envoyer". KuB s'engage à ne pas utiliser votre adresse à des fins promotionnelles.

COMMENTAIRES

    CRÉDITS

    musique Brieg Guerveno

    écriture et réalisation Tangui Le Cras

    interprété par Maya Le Strat

    production Yotanka

    chef opérateur Guillaume Kozakiewiez

    opérateurs drone Claire Ronsin et Nicolas Pougnand

    costume Claireose Barbier, Azélice Le Cras

    régie Timothée Martin, Jean Daniel Bourdonnay, Thomas Quéré

    montage Antoine Gognet

    étalonnage Guillaume Kozakiewiez

    technique Arwestud Films et Les Docks du Film

    montage chez Ty Films, Mellionnec

    avec le soutien de la SPPF et de la Sacem

    remerciements Dominique Le Cras, Marie Julienne Le Cras, Mael Colas, Aymeric Hello, Katherine Peu, Emmanuelle Hiron, Jérémie Richard, Julie Cortinovis, Laura Levallois, Gaetan Tertrin, Vivien Gouery et Clarisse Arnou

    Artistes cités sur cette page

    Tangui le Cras ©Laurent Franzi

    Tangui Le Cras

    à bras ouverts brieg guerveno

    Brieg Guerveno

    KuB vous recommande