Jazz Atlantique festival Arch Vincent Raude KuB

Vincent Raude

  • musicien

Né à Brest en 1979, c’est à l’âge de cinq ans que Vincent Raude commence l’étude de la musique par les percussions et la batterie avec Philippe Di Faostino. Vincent commence la pratique des musiques électro-acoustiques alors qu’il n’a que onze ans auprès de Jean-Michel Corre puis de Hughes Germain. C’est à cette même période que Vincent commence la guitare moderne avec David Briot, fait ses premiers pas sur scène et en studio avec des groupes de rock (à la batterie), de jazz et de reggae (à la guitare et à la basse), et compose aussi ses premières pièces acousmatiques.

En 1999, il quitte Brest pour la fac de musique de Rennes.

Là, il devient le leader du groupe de dub Psycho Buds qui deviendra S.O.U.L. (plus orienté vers la drum’n’bass) et développe un travail d’improvisations avec les machines, que ce soit au sein du collectif Doldrums, en duo avec Julien Weber, Hughes Germain, ou la danseuse Stéphanie Goarin.

En 2001, il est recruté en tant que professeur de guitare moderne au conservatoire de Brest, poste qu’il occupe encore, assurant en plus les cours d’acousmatique ainsi que la coordination du département des Musiques Actuelles Amplifiées.

En 2004, il monte le projet Lower Groundz, avec lequel il réalise deux albums en autoproduction et rencontre des gens venus du jazz, des musiques de rue, du reggae… pour produire un dub qui déviera de plus en plus vers l’électro-jazz.

En 2008 débute Upwellings, un projet techno-dub mené en solo et relayé par un certain nombre de netlabels qui donnera naissance à plusieurs productions phonographiques. En parallèle à cela Vincent à intégré le D.Roots Band en 2008 à la guitare. Avec ce groupe il participe à de nombreux festivals pour accompagner les têtes d’affiches venues de Jamaïque ou des États-Unis (Ranking Joe, Shinehead…) ainsi que les artistes locaux tels que Keefaz, ECK ou Kenyon. Vient ensuite Krenijenn un projet électro dédié à la danse bretonne et au Fest Noz, avec Erwan Burban.