Ladylike-Lily- Echoes-©-Julie-Oona

Ladylike Lily

  • musicienne
  • chanteuse

17 novembre 1987 à Quimper

Orianne Marsilli se lance en solo début 2010, simplement accompagnée de sa guitare, influencée par Emily Jane White, Emily Loizeau ou Emiliana Torrini, qui lui inspirent le pseudonyme de Ladylike Lily. Très vite son univers folk mélodieux séduit. Elle sort son premier EP 5-titres On My Own en 2010 alors qu’elle est Coup de cœur des Trans-Musicales de Rennes.

Toujours en 2010, elle représente la Bretagne aux Découvertes du Printemps de Bourges puis enchaîne les festivals : Les Vieilles Charrues, Le Festi’Val de Marne, Les Nuits de Champagne… et les premières parties (The Goastt au Café de la Danse, Syd Matters, Moriarty, Alela Diane…) tout au long de l’année 2011.

Le clip I’m terrified of being sort début 2012 (La Dent du Géant).

Ladylike Lily enregistre son premier album, entourée de trois musiciens. Portée à ses débuts par une envie d’épure, elle livre Get your soul washed, à l’inverse très arrangé, à la fois plus rock et plus aérien.

Durant la saison 2012-13, désormais accompagnée de trois musiciens, Ladylike Lily parcourt les salles, les festivals en France (Les Femmes s’en mêlent, Novosonic, Les Rockomotives, Hibernarock, …) et à l’étranger (Paleo Festival de Nyon, FME au Canada). Elle donne également une série de concerts en première partie de Miossec à l’automne 2012.

Le clip Who’s next sort en avril 2013.

En 2014 Ladylike Lily revient sur scène en duo, avec un nouvel EP-4 titres Blueland sorti en mars avec un clip sous forme de film d’animation, Blueland (réalisation Joanna Lhoro).

Pour son deuxième album Dans la matière, sorti en mai 2016, Ladylike Lily chante en français et façonne de nouveaux titres autour de sa voix. Elle travaille ce nouvel exercice au Studio des Variétés avec Sarah Sanders.

Depuis avril 2018 elle travaille sur le projet Echoes au File 7 à Magny-le-Hongre (78) pour une première phase de résidence

Echoes est un spectacle et un disque sensoriels où une variété de matières sonores et visuelles sont convoquées pour raconter, sous forme de petits tableaux vivants, l’histoire d’un être qui, en grandissant et en s’ouvrant au monde, prend conscience de sa féminité.

Retrouvez son clip I'm terrified of being, réalisé par Matthieu Tillaut

Ainsi que Sous le cyan qu'elle a entièrement réalisé.

Les artistes associé·e·s à Ladylike Lily :
Matthieu Tillaud Sable Rouge - clip de la semaine

Matthieu Tillaut