Kris auteur bd un homme est mort

Kris

  • auteur

Kris est né en 1972 et vit en Bretagne. Étudiant en maîtrise d’histoire, barman puis libraire, il se lance dans le scénario après sa rencontre avec Obion avec qui il créé l’Atelier des Violons Dingues à Brest en 1998. 

En 2002, avec Julien Lamanda au dessin, il publie Toussaint 66 aux éditions Delcourt. L’album lui permet d’être nommé au prix René Goscinny du meilleur jeune scénariste et remporte le prix lycéen du meilleur premier album au festival d’Amiens. Puis Kris enchaîne avec la série Le Déserteur, en collaboration avec Obion. Il réalise en parallèle son premier court-métrage, Au fond sur le parapet des ponts dont l’histoire a reçu le prix Estran du meilleur scénario présidé par Manuel Poirier. 

En 2003, il se lance dans l’écriture d’Un Homme est mort qui séduit Étienne Davodeau et paraît chez Futuropolis en octobre 2006. Le livre obtient un succès critique et public et rafle de nombreux prix dont le prix France Info 2007 de la meilleure bande dessinée documentaire et le prix œcuménique à Angoulême. Ce récit est actuellement adapté pour la chaîne de TV Arte, sous la forme d’un long-métrage animé. Le film devrait arriver sur les écrans en 2018.

En 2007, avec Guillaume Martinez au dessin et Nadine Thomas et Kness aux couleurs, Kris participe au lancement de la collection 32 des éditions Futuropolis, pour laquelle il écrit la série Le monde de Lucie, série d’anticipation en trois volumes autour de phénomènes paranormaux affectant certains individus. 

En mai 2008, il publie deux histoires basées sur son enfance et son adolescence : Coupures irlandaises avec Vincent Bailly et Les ensembles contraires, écrit à 4 mains avec Éric T. et dessiné par Nicoby. Coupures irlandaises remporte le prix du meilleur scénario au festival de Darnétal.

Puis il se lance dans l’écriture de Notre Mère la Guerre, un nouveau récit historique, en quatre volumes cette fois, mis en images par Maël et évoquant l’existence d’une escouade d’adolescents délinquants envoyée au front en 1915, en échange d’une remise de peine. Le dernier volume est paru en octobre 2012. La série a été là aussi nommée à de très nombreux prix, élue BD du centenaire de la Grande Guerre et a fait partie des cinq finalistes du Grand Prix de la Critique en 2009, organisé par l’ACBD (Association des Critiques de BD).

Parallèlement sont également sortis les trois tomes de Un sac de billes, adapté du roman de Joseph Joffo et de nouveau dessiné par Vincent Bailly. Et les deux premiers volumes de Svoboda, une grande fresque consacrée à l’aventure de la Légion Tchèque pendant la guerre civile russe.

Toujours en 2012, Kris a fait son entrée dans le journal Spirou, aux commandes d’une grande série destinées cette fois aux adolescents et évoquant les voyages temporels : les trois premiers tomes de ses Brigades du Temps, avec Bruno Duhamel au dessin, sont sortis entre 2012 et 2014 aux éditions Dupuis. La série a remporté le prix de la meilleure série uchronique remis par le site ActuSF en 2012.

En juin 2014, il fait son retour au sein des éditions Delcourt en écrivant le dernier volume de la série La grande évasion, publié sous le titre La balade de Tilman Razine, de nouveau avec Guillaume Martinez au dessin et Delf aux couleurs. Il prépare également, en co-scénario avec Bertrand Galic et avec David Morancho au dessin, un récit dénommé Sept Athlètes pour la fameuse collection Sept dirigée par David Chauvel et qui sortira en janvier 2017.

En 2016, pas moins de quatre albums sont sortis : 

Un maillot pour l’Algérie, long récit documentaire sur la première équipe nationale algérienne de football créée en pleine guerre en 1958 (Dessin de Javi Rey, co-scénario de Bertrand Galic, Dupuis, coll. Aire Libre, en avril). Ce récit a remporté le prix de la BD RTL du mois ainsi que le prix Découverte de la meilleure BD historique à la Biennale du livre d'histoire de Pontivy. Elle a également été classée dans les 20 indispensables de l'été par l'ACBD (Association des Critiques de BD).

Mon père était boxeur (avec Barbara Pellerin et Vincent Bailly au dessin, Futuropolis, en mai).

Nuit noire sur Brest, l’histoire vraie d’un sous-marin républicain espagnol réfugié à Brest en 1937 et dont les Franquistes vont chercher à s’emparer (co-scénario de Bertrand Galic, dessin de Damien Cuvillier, Futuropolis, en septembre)

Et enfin Notre Amérique, sorte de suite à Notre Mère la Guerre mais consacrée aux soubresauts révolutionnaires de l’entre deux guerres (dessin de Maël, Futuropolis en octobre). 

Au milieu de tout cela, Kris est également l’un des co-fondateurs de La Revue Dessinée, première revue entièrement consacrée au documentaire, à l’enquête et au reportage en bandes dessinées, lancée en septembre 2013 et qui connaît un fort succès éditorial. La Revue Dessinée a reçu le prix coup de cœur du magazine de l’année en 2014, remis par le syndicat des éditeurs de presse. 

Les artistes associé·e·s à Kris :
Etienne Davodeau dessinateur un homme est mort

Étienne Davodeau

René Vautier réalisateur un homme est mort

René Vautier