Kosuke

Kosuke Okahara

  • photographe

Site web: https://www.kosukeokahara.com/

Ancien champion international de ski acrobatique, Kosuke Okahara a suivi une formation d’enseignant à l’Université de Waseda. Après l’obtention de son diplôme, il entreprend une carrière de photojournaliste, alternant reportages d’actualités et projets personnels de longue haleine. Ses premières excursions hors de son pays l’ont conduit au Soudan (2004), en Birmanie (2007), en Colombie (2006) et en Chine (2007). 
En 2004, il a réalisé Ibasyo, un essai photographique sur l’automutilation des adolescents au Japon. Son œuvre, profondément ancrée dans la tradition du photojournalisme humaniste, a reçu le soutien des plus prestigieuses institutions. D’autres conflits actuels nourrissent sa photographie : la révolte arabe ou le chaos aux frontières de la Russie... En 2008, il réalise un travail sur Calais ; on peut noter la présence obsédante des problèmes liés à l’immigration. 
Kosuke Okahara a reçu de nombreux prix : PDN’s 30 (New York 2009), masterclass Joop Swart de World Press Photo(Amsterdam 2009), Eugene Smith Fellowship (New York 2010), bourses Getty Images (Perpignan 2012) et prix Pierre & Alexandra Boulat (Perpignan 2014). Son livre Fukushima Fragments a été publié aux Éditions de La Martinière en 2015. 

En 2017 il expose Rhapsodie dans l’obscurité lors du Festival Photoreporter de Saint-Brieuc.