Julie Robard-Gendre chanteuse opéra carmen

Julie Robard-Gendre

  • comédienne
  • chanteuse

Julie Robard-Gendre commence ses études musicales au Conservatoire de Nantes où elle obtient ses prix de saxophone, flûte à bec, musique de chambre, de solfège et d’écriture.
Après avoir brillamment obtenu son prix de chant au CNSM de Paris, elle commence à chanter sur de nombreuses scènes françaises : Le Prince charmant (Cendrillon) à l’Opéra de Massy, Tisbe (La Cenerentola) au sein des opéras de Vichy, Reims et Avignon, Marcelline (L’Attaque du Moulin) à l’opéra de Metz et à Berne, Mercedes (Carmen) aux opéras d’Avignon et de Massy, Siebel (Faust) au Grand-théâtre de Tours, le Page (Rigoletto) aux Chorégies d’Orange, Meg Page (Falstaff) à l’Opéra-théâtre de Metz et Myrtale (Thaïs) à l’Opéra d’Avignon.
Ces dernières années ont été marquées par des prises de rôle importantes : Elle interprète Hermia dans Les Caprices de Marianne (H. Sauguet) produit par le CFPL, ce qui la mènera pendant deux ans en tournée dans de nombreuses maisons d’opéra (Massy, Marseille, Rennes, Toulouse, Saint-Etienne, Bordeaux, Nice…). Tout récemment : Eugène Onéguine (Olga) à Nice, Nabucco à Nice et à Toulon, Carmen (rôle-titre) à l’Opéra de Rennes, Der Zwerg à l’Opéra de Lille et à l’Opéra de Rennes, Orphée et Eurydice de Gluck (rôle-titre) en Avignon, Amelia al ballo de Menotti à Metz, Les Huguenots à l’Opéra de Paris…

Hervé Portanguen a suivi pour KuB et Le Grand BaZH.art Julie Robard-Gendre dans les coulisses de la création Carmen.