ÉCRIRE EN DEUXIÉME DIVISION

Jeff-sourdin

Dans cette chronique décalée de l'écriture, le narrateur, Rubempré pour vous servir, livre ses impressions du monde littéraire vu d'en bas. Entre fantasme et résignation, rêves de gloire et inévitables déboires, l'écrivain de deuxième division se demande si le bonheur d'écrire ne se cache pas à l'abri du succès, en compagnie d'un boucher bougon, d'un maire envahissant, d'une voisine désirable et d'un chien encombrant

ÉCRIRE EN DEUXIÉME DIVISION

LECTURE

réalisé par Pierre-François Lebrun (2016 - 3'07)

Édité par La part commune

JEFF SOURDIN

BIOGRAPHIE
jeff sourdin auteur

Né en 1978 à Fougères (Ille-et-Vilaine), Jeff Sourdin a grandi à la ferme et a fait de cette enfance rurale l’un des matériaux de son écriture. Professeur d’Éducation Physique et Sportive, il a enseigné à Paris avant de revenir à Rennes où il vit désormais. Après Ripeur (2010), Le Clan des poissards (2012) et Pays retrouvé (2014) dans lequel il évoquait les questions de la transmission et de la ruralité, il publie Écrire en deuxième division, chronique décalée du monde littéraire vu d’en bas. Tous ses romans sont publiés chez l’éditeur rennais La Part Commune.

Le succès et ses illusions

REVUE DE PRESSE

ACTU.FR, Benoit Fouque >>> Loin de l’univers des auteurs à succès, des best sellers aux centaines de milliers d’exemplaires et des cachets records, le bonheur de l’écrivain ne réside-t-il pas dans le fait d’écrire pour être lu et non pas écrire pour vendre ?

L'IMPRIMERIE NOCTURE, Cyrille Cléran >>> Produisant un bel hommage aux obscurs scribes destinés à l’insuccès, Écrire en deuxième division s’avère rafraîchissant et salutaire. Surtout en cette période où le bling-bling, les podiums et les soi-disant fortunes-éclairs sont valorisés, sur-cotés, au risque de dédaigner tout le reste (le sourire de la voisine, les aboiements du chien, la promenade dans les bois, le cubitainer de sancerre) qui constitue pourtant si souvent l’essentiel absolument majoritaire du réel que tout un chacun expérimentera.

CRÉDITS

réalisation Pierre-François Lebrun
comédien Philippe Languille

Le grand BaZH.art est coproduit par

Simone & Raymond Productions

France 3 Bretagne en partenariat avec KuB avec la participation de TVR, Tébéo et Tébésud et le soutien de la Région Bretagne et du CNC

co-réalisation Stéphanie Elbaz et Chloé L’Affeter
production Stéphanie Elbaz
rédactrice en chef Chloé L’Affeter
directeur de production Cédric Bertret

Artistes cités sur cette page

Pierre-François Lebrun

Pierre François Lebrun

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande