Penser demain

Simon collectif Tera Autruches Utopistes cover

Les jeunes adultes d’aujourd’hui entrent dans un monde à la fois anxiogène et stimulant. Rien ne va plus, ce qui semblait si bien marcher depuis des lustres nous conduit à la catastrophe. Il appartient donc à cette génération de tout changer, d’entrer concrètement dans la transition pour passer De l’autre côté, titre donné à une série dédiée à ce mouvement de bascule.

Et justement, pour commencer c’est à La bascule que nous entraînent Les autruches utopistes, à Pontivy où s’est constitué en 2019 un groupe de préparation de cette révolution. Des jeunes qui se dotent des moyens de construire les bases d’une société plus pérenne, plus juste.
Dans le deuxième épisode c'est à la Galerie du zéro déchet de Nantes que vous pourrez vous rendre, entre autres lieux de conception de la transition.

EPISODE 1 & 2

DE L'AUTRE CÔTÉ

par Les autruches utopistes (2020)

Un changement des comportements des citoyens pourrait-il déclencher un mouvement de transition collectif ? Engagés dans la démarche zéro déchet, l’association Les autruches utopistes s'est lancé le défi d’aller voir du côté de ceux qui s’engagent, agissent, changent leur mode de vie et leur façon de penser. Leur série De l’autre coté compte cinq épisodes comme les 5R du zéro déchet : refuser, réduire, réutiliser, restituer à la terre, et repenser le modèle.

FOCUS

La Galerie du zéro déchet à Nantes

Le deuxième épisode de De l’autre côté nous invite à réfléchir sur la pluralité des sens que peut prendre le mot RÉDUIRE. Consommer moins, travailler moins, acheter moins, jeter moins, vouloir moins, moins pour mieux. Réduire c’est aussi réduire nos besoins et notre besoin d’argent.

Pour Jessica de la Galerie du zéro déchet à Nantes, RÉDUIRE est un mot clé dans la philosophie et le mode de vie zéro déchet. Quand on veut réduire son impact il faut s'informer, comprendre comment les objets que l'on achète sont fabriqués, quelles associations peuvent nous accompagner. Il faut savoir s'entourer. Le zéro déchet se doit d'être collectif !

Lieu unique en France, la Galerie du zéro déchet est un espace non marchand en plein centre-ville. C’est un appartement témoin du mode de vie zéro déchet : un salon, une salle de bains, une cuisine zéro déchet. Des objets sont exposés mais surtout des noms de projets, d’initiatives et de collectifs qui sont là pour accompagner les habitants comme les professionnels à basculer vers un mode de vie différent grâce à la consigne des bouteilles en verre, au compostage des matières organiques alimentaires, aux cosmétiques maison (déodorant, lessive etc.). Ce lieu est porté par des citoyens engagés, des dizaines de bénévoles s’activent pour organiser des permanences et des visites, animer des ateliers avec les scolaires, imaginer des soirées débats et conférences, etc.

LOBBY CITOYEN

La Bascule en Morbihan

par Lucie Le Strat d'Eco-Bretons

La Bascule est un mouvement de lobbying citoyen qui a pour ambition d’inverser les rapports de force politique et économique ainsi que d’amorcer, par des actions concrètes, une véritable transition démocratique, écologique et sociale partout en France.
En mars dernier, ce sont près de 50 basculeurs et basculeuses, pour la plupart des futurs diplômés de grandes écoles qui se sont lancés dans la création d’un tiers lieu dans une ancienne polyclinique désaffectée de Pontivy. Leur objectif ? Expérimenter leur modèle de société idéale, sobre, résiliente et respectueux du vivant. Persuadés que la transition, en plus d’être écologique, doit être aussi idéologique, le collectif s’est donné pour objectif de reproduire ce modèle de vie collective partout en France afin d’impulser la transition écologique.


Dans leur ancien QB (Quartier Bascule) de nombreux volontaires se sont investis à temps plein pour développer un tiers lieu à l’allure d’une colocation géante alliant à la fois espaces de travail et de vie partagés. Pendant neuf mois d’expérimentations diverses, le collectif a pu développer une bibliothèque participative, un espace de don d’objets ainsi que plusieurs points d’eau et d’électricité. Un début d’autonomie alimentaire avait été mis en place avec la création d’un poulailler, la récolte de plantes sauvages ou encore un système de glanage avec des maraîchers locaux. Accompagné par l’Université du Nous, le collectif a pu également découvrir et mettre en place un système de gouvernance partagée répartissant les rôles de chacun selon leurs envies et leurs compétences.
Désormais, l’objectif de La Bascule est de pouvoir répliquer leur modèle dans différentes structures ainsi que de partager les compétences acquises lors de la réhabilitation de l’ancienne polyclinique, que ce soit au niveau de la rénovation de bâtiments, ou encore les outils de gouvernance partagée. De plus, le collectif prévoit la mise en place de formations citoyennes pour sensibiliser aux grands enjeux environnementaux ainsi qu’autour de l’urgence climatique. Souhaitant créer une convergence des luttes, ce lobbying citoyen souhaite également faire le pont entre les associations locales engagées dans la transition écologique, sociale et démocratique en créant des espaces de rencontres et des groupes de discussions. Le collectif est aujourd’hui installé à Plouray (56).

INTENTION

Bienvenue dans le futur !

s'adapter c'est survivre autruche

par Les autruches utopistes

Dans quel monde voulons-nous vivre demain ? Comment imaginer le futur ? Quelle utopie convoquer ? Pour nous, le futur se construit dans le présent, un présent où de nombreux citoyens, élus, bénévoles, entrepreneurs, inventeurs low-tech imaginent de nouvelles formes d’engagement, de consommation, de production, de vie en communauté. Pour eux, l’utopie convoquée est celle d’une société plus décroissante, plus solidaire, plus écologique.
Selon l’Observatoire Obsoco, une grande majorité de Français, considérant que la situation actuelle est très préoccupante, voit dans l’écologie une réponse, autour de façons de consommer moins mais mieux, de fabriquer soi-même, partager, produire localement, en somme tendre vers la sobriété.


Pour Les autruches utopistes, le zéro déchet est une porte d’entrée vers cette nouvelle société, facile à ouvrir parce que les résultats de nos actes sont immédiats. Cette nouvelle vision du monde nous fait passer de l’autre côté, vers une nouvelle façon d’être avec de nouvelles questions, de nouveaux besoins, de nouveaux engagements, de nouvelles amitiés. Bienvenue dans le futur !

L'ASSOCIATION

Un outil politique collectif

les autruches UTOPISTES

Nous sommes Charlotte Muckensturm, Hélène Gagaille, Léa Bijou, Marie Daubert et Pablo Chavanel, des professionnels de l’image, de l’audiovisuel et du numérique, conscients que nous avons tous un rôle à jouer dans la transition. Le nôtre est de mettre en lumière les actions des citoyens qui s’engagent pour le zéro déchet vu comme un outil politique et collectif. Pour cela, nous avons fondé Les autruches utopistes en mars 2019 (en hommage à George Marshall et son Syndrome de l’autruche ainsi que Les utopies réalistes de Rutger Bregman), une association engagée dans une démarche de création documentaire multimédia.


Cette aventure est née de la rencontre de Pablo, Charlotte et Hélène au Cambodge : là-bas, aucun traitement des déchets n’est effectué et, par conséquent, tous les amas de détritus sont visibles. La question du déchet est partout. Là, ils se questionnent sur les problématiques actuelles puisque c‘est bien en Europe que l’on consomme l’équivalent de plus de deux planètes.

REVUE DU WEB

Zéro déchet

ECO-BRETONS >>> L’association La Bascule Argoat s’est installée à Plouray. Elle ambitionne de faire de ce lieu un carrefour local des transitions, en sensibilisant également les citoyens du territoire.
MOUVEMENT UP >>> L'association bordelaise Les autruches utopistes a pour ambition de promouvoir via une plateforme numérique, la démarche zéro déchet, tout en questionnant son impact sur la mobilité, la consommation, le travail ou encore le rapport à l'autre et à la nature.
ECO MAIL >>> Le zéro déchet peut être une porte d’entrée vers un changement collectif et sociétal.
LE MONDE >>> 24 h dans la vie d’une famille presque zéro déchet

COMMENTAIRES

  • 4 Mai 2021 13:30 - Antoine Prioux

    Bonjour, ici bas à Vannes nous avons pu créer un collectif qui à eu la chance de suivre l'intégralité de la structuration du mouvement lors de cette semaine . Aujourd'hui nous continuons à travailler avec eux, notamment en appliquant les méthode de gouvernance au quotidien. A.P. pour L'Archipel-Vannes

  • 19 Avril 2021 23:58 - Loic jourdain. Realisateur et producteur

    Superbe. Je ne connaissais pas la bascule et son equipe, ses projets.
    Merci 🙏

CRÉDITS

web-série documentaire écrite et réalisée par Les autruches utopistes
auteurs Charlotte Muckensturm, Hélène Gagaille, Pablo Chavanel
réalisation vidéo Pablo Chavanel
réalisation podcast Hélène Gagaille, Léa Bijou, Charlotte Muckensturm, Pablo Chavanel

illustrations Marie Daubert

textes Charlotte Muckensturm

développement web Code Phénix, Hélène Gagaille

production Les autruches utopistes