soeurs Coulin Okok KuB

Delphine & Muriel Coulin

  • réalisatrice

Delphine et Muriel Coulin grandissent à Lorient en Bretagne. Muriel devient assistante caméra sur des films de Louis Malle, Diane Kurys, Krzysztof Kieslowski, Aki Kaurismäki, Emmanuel Finkiel et Carol Wiseman. Delphine coproduit des documentaires pour Arte avant de se lancer dans l’écriture.

Ensemble, elles écrivent et réalisent les courts métrages Il faut imaginer Sisyphe heureux (1997), Souffle (2000), Germain (2002) et Roue libre (2002) où elles filment la rencontre des générations, les prises de conscience, la réalité sociale et les rêves ultimes.

Muriel devient directrice de la photographie et Delphine gravit les marches du succès avec ses romans La Trace (2004), Une seconde de plus (2006), Les Mille-vies (2008) et Samba pour la France (2011). Muriel réalise des documentaires dont un portrait d’Olivier de Kersauzon pour la collection télévisée EMPREINTES (2008). Elles se retrouvent pour Seydou (2009), le court portrait documentaire d’un immigré clandestin.

Un fait-divers survenu dans une ville des Etats-Unis en 2008 sert de canevas à leur premier long métrage de fiction lancé à la Semaine de la Critique cannoise : 17 filles (2011) suit les pas de lycéennes d’une ville de bord d’océan qui font le pacte de toutes tomber enceintes la même année, au grand dam de leurs copains et de leurs familles. En 2016, elle sortent leur deuxième long métrage, Voir du Pays, présenté au Festival de Cannes 2016.