antoine lareyere courts en betton festival film de l'ouest

Antoine Lareyre

Antoine est le directeur artistique du Festival du film de l’Ouest. On le surnomme DAT. Comprenez Directeur Artistique de la Torture. Soit disant qu'il torture l'équipe. Mais, en vrai, c'est plutôt Directeur Artistique Torturé tant il doit composer avec une équipe de bras cassés.

Organisé par l’association Courts en Betton qu’il co-fonde en 2009 et qu'il co-dirige aujourd'hui, le Festival se définit comme une « conquête de l'Ouest » par le cinéma : valoriser toute la diversité et toute la richesse du cinéma d'art et d'essai régional, que les films soient tournés en Bretagne ou qu'ils soient réalisés/produits par des Breton·ne·s.

Avance cela, Antoine est passé par les bancs de l'Université avec un mémoire (« Figure de l'Annonciation au cinéma ») qui sert aujourd'hui de cale à une bibliothèque branlante, par les studios de post-production télé de Boulogne-Billancourt en travaillant sur des programmes hautement intellectuels (Les Reines du Shopping, Telefoot, D&Co, etc.), et par l'auto-production et la participation à plusieurs courts métrages sous différentes casquettes depuis qu'il est gosse et que son père lui a mis un caméscope Hi8 entre les mains (« fais des films, mon fils, mais fous-moi la paix »). Et il aime les parenthèses et faire des phrases longues même s'il n'a jamais lu un seul livre de Proust.