La formidable histoire de Bernard Darieux

la formidable histoire de François Darieux programmation courts en betton

Au printemps

Film de fin d’études d’un tout jeune réalisateur, Léo Le Breton, La formidable histoire de Bernard Darieux frappe par la liberté qu’il prend avec les codes narratifs, et sociaux. Un prof pas loin de la retraite, strict voire un peu réac, porte un parapluie fuchsia en étendard, tout en affectionnant le rock des années 60 (ressuscité ici par Kaviar Spécial). Darieux est un original, pas un rigolo. En deux-temps-trois-mouvements, il s’éprend de Mélanie, l’une de ses élèves. Une proximité inconvenante, assumée cependant, de part et d’autre, jusqu’à ce que le directeur de l’établissement n’intervienne.

Film d'étudiants en Arts du spectacle inspirés par Jacques Tati et Quentin Dupieux (alias Mr Oizo), ce court métrage s'inscrit selon l’auteur, dans un genre épico-burlesco-fellinien. Cinéma de cinéphile peut-être - l’infirmerie du lycée est une salle de cinéma de quartier qui passe des comédies – mais aussi écriture innovante, qui ose ciseler l’image et s’écarter du réalisme.


Une page en partenariat avec le Festival du film de l'Ouest KuB est partenaire du festival et y décerne le Prix du meilleur clip, en partenariat avec le Grand BaZH.art. Organisé par l’association Courts en Betton, le Festival du film de l’Ouest, événement grand public, est une vitrine régionale des talents émergents, et un espace d’accompagnement, de formation et d’information pour les plus jeunes. Le festival promeut la jeune création cinématographique en Bretagne, celle qui entreprend, ose et expérimente, réinvente les moyens de produire un film et renouvelle les démarches d’écriture.

LA FORMIDABLE HISTOIRE DE BERNARD DARIEUX

un film de Léo Le Breton (2014 - 15')

LOGO Festival du Film de l'Ouest miniature

Rythmé par sa vie bien rangée de professeur de lettres, Bernard n’est pas très attentif à son environnement… jusqu’à ce qu’il rencontre cette élève à la mèche rebelle. Ils se mettent alors à danser du rock sur de la musique des années 60, au beau milieu de la place publique : chose pourtant strictement interdite par le règlement !

Dans un univers absurde, ces deux protagonistes évoluent en six chapitres, qui découpent méticuleusement leur journée peu banale.

Un temps sans passé ni futur

INTENTION
foudre la formidable histoire de bernard Darieux

Bernard Darieux, c'est une rencontre.

Mais c'est aussi un parapluie, un manuel de littérature, un son des années 60, un bus bondé, la terrasse d'un café en été. Une mèche... puis Mélanie ! Le temps d'un instant (15 minutes à tout casser), un temps sans passé ni futur, où le présent s'est disloqué, dans un espace saturé, rempli de simulacres.

Le burlesque est un point d'ancrage.

LÉO LE BRETON

BIOGRAPHIE
Léo Le Breton réalisateur La formidable histoire de Bernard Darieux

Léo Le Breton est né en 1995 et La Formidable Histoire de Bernard Darieux (2014) est son premier film en tant que réalisateur.

Passionné de cinéma, de théâtre et de littérature, il enchaîne une prépa de Lettres, une double-licence en Lettres Modernes et Arts du spectacle – Théâtre, avant d’attaquer un Master 1 Arts du Spectacle Cinéma à l'Université de Caen.

Burlesque et lunaire

REVUE DU WEB

OUEST-FRANCE >>> Pris au jeu de l’écriture, Léo Le Breton, passionné et grand dévoreur de théâtre et de cinéma, est ensuite rattrapé par l’envie de tourner son histoire. Le Rennais décide alors d’interviewer l'un de ses anciens profs et d’en faire un personnage de fiction.

CRÉDITS

avec Jean-Luc Ramel, Pauline Veniel, Patrice Pelletier, Martin Galloo-Beauvais, Sébastien Loret, Marie Ronarc'h, Thierry Février, Julien Anmar, Léo Le Breton, Catherine Le Breton, Côme et Baptiste Certenais (les enfants)

scénario et réalisation Léo Le Breton
assisté d' Orion Clisson
image Robin Nicolas
cadre Malo Gaulin-Crespen

ingéson Gouse Donnely
assisté de Fiachra Clisson, Marie Ronarc'h, Malo Gaulin-Crespen
scripte Claire Huchet
régisseurs Catherine Le Breton, Orion Clisson
photographe de plateau Marie Ronarc'h
montage, mixage, étalonnage Sébastien Loret
produit par les donateurs Ulule

musiques

Summer de Kaviar Special
L’Ascenceur de Les Kitschenette’s
Yumeji’s Theme (In the mood for love) Shigeru Umebayashi
Comprendre de Salut c’est cool
Leaf Shaped Feelings 7 th Gear Remix de SmallRADIO

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande