Fête du court métrage à Rennes

confines festivals de bretagne

Parce que s’émerveiller, s’instruire, se cultiver est plus que jamais crucial dans cette période particulière, l’équipe de Clair Obscur vous propose une nouvelle version de la Fête du court métrage. Une formule accessible de chez vous, un contenu qualitatif à portée de clic, bref une belle manière d'assurer une visibilité à cette forme courte qui nous est chère.

Profitez ici sur KuB et jusqu'à fin avril, de quatre courts d’initiative régionale, programmés par Clair Obscur pour l'édition 2020 de la Fête du court métrage à Rennes, en partenariat avec Vivement Lundi ! et Zoom Bretagne. Quatre propositions qui ne manquent pas d’air pour s’extirper du confinement.

clair-obscur-petit-logo.png

Depuis le quartier de Villejean à Rennes, Clair Obscur assure la promotion du cinéma et de l’audiovisuel sur l’ensemble de la Bretagne...



Clair Obscur est une association ouverte sur la vie culturelle de la métropole, du département et de la région, tournée vers la diffusion du cinéma indépendant, l'éducation à l'image, aux médias et au numérique. Face aux profondes mutations de l’économie du cinéma et à la multiplication des supports de diffusion et des écrans, Clair Obscur fait le pari que la vitalité du cinéma se joue aussi dans les marges créatives d’un art et d’une industrie en mouvement, affirme des choix esthétiques, mène une politique volontariste d'action culturelle et de recherche des publics. Clair Obscur est un acteur innovant de la vie culturelle, sociale et politique de son territoire. À travers le festival Travelling et les dispositifs d'éducation aux images, elle sensibilise et forme les publics, initie des rencontres et des débats, interroge les nouvelles pratiques et participe à la vie de la Cité.

La fête du court métrage à la maison

EDITION EN LIGNE

Découvrez sans plus attendre Tête Bêche de Violette Gitton et Hasta Luego de Claire Barrault, issus de notre programmation L’adolescence à l’écran. Deux cris du cœur spontanés et sensibles, deux tours de force face à l’impuissance, qui nous incitent en jouant des coudes, à prendre la mesure du temps qui passe et de la vie qui l’enivre.
Côté animation, vous avez rendez-vous avec l’incontournable maître de la citation : Bruno Collet. Calypso is like so et Le Petit Dragon, ses deux hommages irrévérencieux au septième art, révèlent l’importance de la mise en scène pour redonner vie en stop-motion à deux figures emblématiques, aussi classiques que pop, de l’histoire du cinéma et de la politique des acteurs : Robert Mitchum et Bruce Lee !

L’ADOLESCENCE À L'ÉCRAN

AVEC ZOOM BRETAGNE

HASTA LUEGO

de Claire Barrault (2019 - 16')

C’est l’été dans le petit bourg de Port à la Duc. Sur le pont, Morgane, 13 ans, traîne une petite fille par la main : Merveille. Comme tous les jours, elles se rendent au parc pour enfant. Sous le toit de la petite cabane en bois, Morgane y a caché un téléphone. Au bout du fil : son grand-frère Kevin, parti en Syrie. Sur le pont de Port à la Duc traîne également Ibrahim, l’ancien meilleur ami de Kevin.

>>> un film produit par Olivier Bourbeillon, Paris Brest Production.

TÊTE BÊCHE

de Violette Gitton (2018 - 12')

Deux sœurs passent le mois d'août chez leur grand-mère. Alors que la nature aveyronnaise fourmille autour d'elles, quelque chose va venir troubler leur calme. Il va falloir faire de la confiture.

>>> un film produit par Black Sheep

Retrouvez l'éditorialisation complète de ce film sur la page La jeune fille et la mort.

HOMMAGE À ROBERT MITCHUM

AVEC VIVEMENT LUNDI !

CALYPSO IS LIKE SO

de Bruno Collet (2003-7’)

Sur un plateau de tournage désert, un acteur célèbre vit parmi ses souvenirs de cinéma. Une visiteuse inattendue va découvrir les personnalités de cet homme aussi séduisant qu'inquiétant.

>>> un film produit par Jean-François Le Corre, Vivement Lundi !

Retrouvez l'éditorialisation complète de ce film sur la page Le diable en personne.

LE PETIT DRAGON

de Bruno Collet (2009 - 8’)

Dans une chambre d’adolescent, un Bruce Lee en caoutchouc sort, trente ans après sa fabrication, de sa boîte d’emballage. Surpris, le jouet découvre que son corps de latex a souffert de l’usure du temps et qu’il se désagrège. Malgré ce handicap, la figurine part à la découverte d’un monde inconnu et hors d’échelle. Ordinateur portable, téléphone cellulaire tout lui semble étrange dans la chambre qu’il explore.

Surtout, il découvre qu’il est devenu objet de culte pour l’adolescent qui dort dans la pièce. L’émerveillement est de courte durée. Au détour des étagères, le roi du kung-fu va devoir affronter les objets qui le défient. Trop fier pour s’incliner, le Petit Dragon va se battre même s’il sait pertinemment que son corps fragilisé ne résistera pas à la violence du dernier combat.

>>> un film produit par Jean-François Le Corre, Vivement Lundi !

Retrouvez l'éditorialisation complète de ce film sur la page Bruce Lee revival

ESPACE PARTICIPATIF

    KuB vous recommande