La BD sur KuB : au coeur du processus de création

ar men bd emmanuel lepage background

Quand les auteurs de BD créent une histoire, ils sont à la fois au scénario et à la mise en scène. Personnages et lieux naissent sous leurs traits et c’est une part de leur imaginaire qui se révèle à la lecture. KuB vous invite à assister au processus de création de ces œuvres originales tout à la fois littéraires et visuelles.

Le taureau par les cornes de Morvandiau

Dans un album BD regorgeant de références cinématographiques, Morvandiau raconte une période difficile de sa vie où il a subi simultanément la perte de sa mère et le diagnostic de handicap de son nouveau-né. Avec le recul des années, l’auteur évoque sa mère avec une grande pudeur : son caractère fort et pieux anéanti par une affection mentale qui grignotera sa personnalité avant d’achever toutes ses capacités physiques. C’est aussi une part de son enfance que raconte le bédéiste. Les souvenirs remontent, des sensations et des émotions intimement liées à la présence de sa mère à ses côtés. Et puis au même moment, c’est en tant que père qu’il est bouleversé, une naissance compliquée, le diagnostic de la trisomie qui vient chambouler ses espérances. Le récit illustré en noir et blanc revient sur l’ambiguïté des rapports avec les autres, la complexité de la prise en charge du handicap, mais aussi et surtout sur l’amour qui vient souder cette famille dans la tourmente.

La Jégado

Elle aurait fait couler de l’encre La Jégado ! La tueuse en série bretonne, accusée d’avoir tué près d’une soixantaine de personnes, qui a été exécutée en 1852 n’en finit pas d’inspirer les auteurs. Romans, films, pièces de théâtre… Ce sont aujourd’hui deux bédés qui relatent l’histoire de la célèbre empoisonneuse sur fond de combats politiques dans un récit entre archives et fiction. Les extraits de presse, illustrations et documents d’époque révèlent le réalisme du dessin.

L’histoire est fascinante. Hélène Jégado, jeune orpheline, est placée comme domestique dans des maisons bourgeoises. Fascinée par l’Ankou mais pieuse et dévouée aux familles qu’elle sert, elle reste longtemps au-delà de tout soupçon lorsque la mort advient, partout où elle passe. Après plusieurs années de méfaits, les preuves finiront par faire plonger la cuisinière. Elle niera jusqu’au bout les crimes qu’on lui reproche. Elle est finalement jugée coupable et guillotinée en place publique en 1852.

D'Algérie de Morvandiau

Dans son roman graphique D’Algérie, l’auteur et illustrateur Morvandiau fait une quête identitaire, à la recherche de son passé. Constatant qu’il ignore tout de l’enfance de son père, et d’une partie de la famille de sa mère, en Algérie, il se lance dans une prospection sur sa propre histoire. Il entame des recherches, entre archives familiales et documents officiels, et retranscrit dans un dessin simple et épuré une chronique sur trois générations de pieds-noirs. Morvandiau fait dans cette BD un véritable hommage à ses aïeux. Grâce au documentaire Algéries Intimes, film complémentaire à l’album, on suit l’auteur sur les traces du pèlerinage organisé par ses parents pendant son enfance à la recherche de leurs racines. Les images amateurs filmées à l’époque servent de premier échelon dans cette rétrospective familiale. Dans une interview exclusive enfin, l’auteur revient sur l’écriture de son album et sa réédition, agrémentée de nouvelles pages traitant des faits récents ayant marqué l’auteur dans son écriture.

Ar men d’Emmanuel Lepage

Une aquarelle par case, c’est ainsi que le bédéiste Emmanuel Lepage nous plonge au cœur de la houle atlantique, au large de l’île de Sein. Des lumières fascinantes, des couleurs somptueuses, des ambiances troublantes pour évoquer la construction d’un phare, Ar-Men, et les légendes sombres et captivantes qui l’entourent. Surnommé l’Enfer des enfers, ce dernier a en effet la réputation d’être le phare le plus difficile d’accès au monde. Un cadre propice au drame, à l’aventure et au suspense !

Constamment, case après case, page après page, le dessin réaliste met le lecteur face à la puissance des éléments marins, face à la beauté sombre de la mer en furie. Ar men c’est la représentation de l’homme face à ce qui le dépasse, un univers fait de mythes, de naufrages, d’engloutissement, d’actes de bravoure et de défis techniques. Une BD moitié reportage moitié fiction tout droit sortie de l’imaginaire d’un dessinateur réaliste et d’un scénariste talentueux à découvrir ici !

Révolution de Grouazel & Locard

Exit Robespierre et Danton, place à Abel de Kervélégan, un héros ordinaire de BD qui nous rappelle que ce sont les anonymes et les petites gens qui font l’histoire ! Ce Breton de Quimper débarque à Paris au cœur de la Révolution et nous fait redécouvrir cette page incontournable de l’Histoire française. Loin des pages poussiéreuses des livres d’Histoire et des listes interminables de dates à apprendre par cœur, Révolution nous réconcilie une fois pour toutes avec l’Histoire et ses protagonistes.

L’année 1789 n’a pas de secret pour vous ? Le dessin foisonnant et cinématographique de Grouazel et Locard vous prouve que vous êtes loin du compte ! En quelques coups de crayon, vous voilà plongé dans l’intimité des peuples révolutionnaires. Pas de vision réductrice mais une histoire complexe, où convergent de multiples individualités. Scènes d’émeutes, ébauches d’architecture, gros plans, les pages se succèdent fourmillant de mille détails pour se rapprocher au mieux de la confusion qui a dû marquer les mois de mai à octobre 1789. Découvrez le premier tome de cette bande dessinée addictive révélée par l’éditeur Actes Sud sur la page dédiée.

Algues vertes, l'histoire interdite de Inès Léraud & Pierre Van Hove

Des corps enterrés sans être autopsiés, des échantillons de laboratoire mystérieusement volatilisés, des pressions et jeux d’influence, l’intrigue autour de la prolifération des algues vertes se déroule sur le littoral breton et n’a rien d’une fiction ! En effet, contrairement aux apparences, pas de scenario inventé de toute pièce dans cette B.D., juste la vérité pure et simple bien loin de l’univers inventif des comics. Quand la réalité devient plus lugubre et glaçante qu'un roman noir, cela devient inquiétant !

Apparu il y a des dizaines d’années, le phénomène problématique des algues vertes et de leur prolifération ne cesse de s’amplifier et de se heurter aux intérêts économiques de la région. Illustrées par Pierre Van Hove, les 163 pages de cette BD saisissante retracent trois années d’une enquête difficile, celle réalisée par la journaliste Inès Léraud sur l’origine de cet échouage verdâtre le long de la côte bretonne. Une histoire interdite qui refait surface envers et contre tous sur les étagères des librairies. À feuilleter d’urgence ici.

Le quatuor à cornes d’Yves Cotten

Rosine, Marguerite, Aglaé et Clarisse, les quatre héroïnes de l'album intitulé Le quatuor à cornes sont des vaches sympathiques, au graphisme espiègle et aux tempéraments bien différents. La première est tête en l’air, les suivantes sont respectivement coquette et pipelette et la dernière est peureuse. Une joyeuse bande d’amies qui se complètent idéalement pour notre plus grand plaisir !

Les huit albums écrits et dessinés par l’auteur et illustrateur de livres pour enfants Yves Cotten racontent les aventures de ces bovines malicieuses dont le rêve iodée fait délicieusement sourire. Leur plus grande envie ? Tout simplement quitter le plancher des vaches pour aller voir la mer ! De la bande-dessinée à l’adaptation à l’écran, découvrez le périple comique de ce troupeau un peu spécial sur la page consacrée.

Fortune de mer de Clément Belin & Bruno Costès

couverture fortune de mer

Chronique de mer et de marins, Fortune de mer raconte le remorquage de haute mer au large d’Ouessant. Pétrie d’expériences marines et de galères en plein océan, cette BD-reportage fait découvrir aux lecteurs l’équipage d’un navire hors norme, l’Abeille Bourbon, un vaisseau-secours qui ramène des cargos à la dérive à bon port.

Une BD sur la force des éléments, sur la fraternité et les tensions au sein d’un équipage qui fleure bon la houle et les embruns. Un album reportage qui dénonce également les bateaux poubelles et nous plonge au cœur d’un quotidien extrême où les odeurs d’huile chaude et de rouille remontent de la salle des machines. Pour ne pas rater ce docu-fiction saisissant, rendez-vous sur la page consacrée à la bande-dessinée !

L’archéologie en bulle

Expo BD PSA Louvre

Une exposition de la Petite Galerie du Louvre qui vient s’installer dans l’usine PSA de Rennes, en voilà une initiative originale ! Effectif depuis 2016, le projet invite cette année les ouvriers à découvrir l’art de la bande-dessinée par le biais de l’expo L’archéologie en bulles !

Au fil des décennies, le neuvième art s’est approprié de mille et une façons les découvertes archéologiques. Le visiteur est amené à observer cette bande-dessinée un peu baroudeuse partie sur les traces des archéologues et de leurs fouilles passionnantes. Planches de BD, reproductions de sculptures et tableaux, dispositifs vidéos, différents supports témoignent du lien entre les deux univers. Une parenthèse culturelle au cœur du site PSA de La Janais à expérimenter sur la page consacrée à l’initiative portée par le musée du Louvre et la Fondation PSA !

Le voyage de Marcel Grob de Philippe Collin & Sébastien Goethals

Philippe Collin consacre un volume de presque 200 pages à la tragédie qui toucha 130 000 Alsaciens durant la Seconde Guerre Mondiale, dont son grand-oncle, Marcel Grob. Celle de ces Malgré-nous qui furent enrôlés de force dans l’armée allemande, la Waffen SS. Le voyage de Marcel Grob évoque l’insoumission quasiment impossible, les représailles et la persécution qui obligent à commettre l’horreur et envisage le pardon à la place de la condamnation.

Un retour en arrière délicat, une tonalité sombre d’autrefois restituée sobrement dans des coloris sépia. Cette bande-dessinée en forme de pardon tente de raconter l’inextricable et de rappeler combien la guerre anéantit l’humanité. Un pan obscur de notre mémoire collective à découvrir ici dans une narration illustrée courageuse et humble.

Brest 1937 de Céline Dréan

Le webdoc Brest 1937 nous invite à remonter aux origines du roman graphique Nuit noire sur Brest. De la source documentaire jusqu’au travail minutieux des esquisses, on explore les dessous d’une création où la B.D. part à la rencontre de l’Histoire. Les bédéphiles apprécieront l’effort !

Brest 1937 c’est l’histoire d’une affaire d’espionnage tombée aux oubliettes durant près de 80 ans. Celle d’un sous-marin espagnol entré de nuit cette année-là dans le port de Brest invitant ainsi la guerre civile entre franquistes et républicains sur le littoral breton. Retour sur un pan d’Histoire qui a tenu en haleine historiens, cinéastes, dessinateurs et auteurs de BD sur la page consacrée au web documentaire.

COMMENTAIRES