L’univers de Nathalie Burel

« L'univers de Nathalie Burel »

Scrollitelling

L’une des singularités de l’édition sur le web, c’est la possibilité de jongler avec les supports d’un patouillage de souris, d’évoluer en eux d’un effleurement de trackpad. En américain, cela se nomme scrollitelling, et l’univers de Nathalie Burel se prête à merveille à ce petit jeu-là.

Car Nathalie Burel n’écrit pas que des romans, ses histoires débordent du cadre livresque pour s’emparer d’autres médias, passant par les mains d’autres artistes. Sa matière se trouve aux frontières de la fiction et du réel et ses champs d’expression s'étendent à la chanson, au monde sonore et musical, à la photographie, au théâtre… Il s’agit donc ici de passer d’un mode à l’autre, d’un média à l’autre comme si finalement l’on feuilletait les pages d’un livre.

Pour cette réalisation de Mélodie Centurion pour KuB, laissez-vous guider depuis la page d’accueil. Le menu s’affiche en haut à gauche.

métissage
COMME UN MONSTRE
l'univers de Nathalie Burel KuB1

C’est parti d’un article de Libération, scotché dans mon carnet de notes, le compte-rendu d’un procès, d’un homme accusé d’avoir tué sa femme de quarante-six coups de ciseaux. J’ai envoyé cet article et la nouvelle qu’il m’avait inspirée à des plasticiens, musiciens, photographes, avocat, psychanalyste, dessinateurs. Le résultat est un disque et un livre, un recueil de musiques, de photographies, de chansons, de dessins, de textes littéraires et théoriques.     
Nathalie Burel

Cet objet, paru aux Éditions Goater, prend encore une autre forme ici pour vous faire découvrir un extrait de Comme un monstre sur KUB.

Accéder au scrollitelling

STELLA(S)
l'univers de Nathalie Burel KuB3

Portrait de femme, terrible, insidieux… On en vient à la détester, à l’honnir. Peut-être parce qu’on la voit à travers le regard de ses enfants. On la découvre sous différents angles, en sa présence ou en son absence. Ses abandons, son indifférence. On la découvre aussi parce ce qu’elle révèle de la nature humaine, par son influence sur les comportements de ses enfants. Un texte sans compromis. Portrait brut qui petit à petit nous entraîne dans son sillage. Au risque d’y laisser quelques bons sentiments.
Éditions Goater

Nathalie Burel lit un extrait de ce roman pendant que l’on découvre des œuvres du photographe Élie Jorand, auteur de  la couverture de Stella(s).

QU’EST-CE QUE C’EST ?
l'univers de Nathalie Burel KuB2

Nathalie Burel investit aussi le monde de la musique en collaborant avec le compositeur Gaël Desbois.

Ici, vous pouvez écouter Qu’est-ce que c’est ?un morceau qui fait partie de Chasseur , et si jamais vous avez envie de connaître les paroles, vous n’avez qu’à scroller en rythme !

LE GOÛT DES AUTRES
l'univers de Nathalie Burel KuB7

Dans le cadre du festival littéraire “Le Goût des Autres” organisé par la Ville du Havre, Nathalie Burel s’installe en résidence pour une semaine dans les locaux d’Émergence. Cette association, créée en 2002, ne se limite pas à des cours de boxe : elle agit, via le sport, pour l’insertion sociale et professionnelle.

Pendant la résidence, Nathalie Burel est accompagnée de Gaël Desbois avec lequel elle enregistre plusieurs témoignages des adhérents du club, de leurs fondateurs, ainsi que de différents acteurs sociaux du quartier et des habitants.

Chaque soir, Nathalie poste son billet du jour sur le site de l’association et celui du festival.

NATHALIE BUREL

BIOGRAPHIE

l'univers de Nathalie Burel KuB6

Née en 1976 à Rennes, elle grandit trente kilomètres plus loin, à La Nouaye, une bourgade de deux-cents habitants avec une unique école dont son père est directeur. Elle est aujourd’hui professeur de Français à Rennes et écrit en parallèle des romans et des nouvelles

Elle a publié aux éditions Perséides trois recueils de nouvelles : La vie ne sera plus pareille (2004), Je suis un phasme (2005), Bigger than life (2013), et un roman : Les Cibles disponibles (2006).

Bigger than life a reçu le prix Per Jakez Hélias en 2014. En 2016, elle publie un roman aux Éditions Goater : Stella(s)


En 2008, elle fonde la compagnie de théâtre Josselin Pariette avec le danseur et comédien Olivier Férec. Leurs trois premières créations visitent le genre burlesque en mêlant danse et boxe (Art qu’il pratique en professionnel, noble art qu’elle pratique « très mal »).

En 2011, elle crée Megabel avec le musicien Gael Desbois.

En 2012, elle dirige un ouvrage collectif, livre-disque, avec une psychanalyste, une avocate, des auteurs, des musiciens et des plasticiens (Comme un monstre, Editions Goater).

En 2013, elle collabore avec les chorégraphes Gaël Sesboué et Benjamin Dunks à l’intérieur du projet européen Includance.

En 2014, elle est en résidence à Avignon avec l’association L’Autre Idée.

Depuis 2011, elle mène des ateliers d’écriture au sein de différentes structures visant à la réinsertion par la culture (Tout Atout, Danse à Tous les Etages avec les chorégraphes Franck Picart, Alain Michard, Catherine Legrand).

KuB VOUS RECOMMANDE

COMMENTAIRES

Votre avis, votre témoignage nous intéressent ! Nous vous invitons à nous laisser un commentaire ci-dessous.