Conte moderne

« Repère » de Sébastien Durand

Après une soirée bien arrosée, Mickaël hésite entre deux filles. Son acolyte Nicolas lui propose d'aller chez leurs parents respectifs et de comparer les deux familles.  Le cynisme de Nicolas fait d’abord rire jaune avant de faire frissonner d’effroi, car le type s’impose, sans sourciller, questionnant sans relâche, se fichant des règles de bienséance, abrupt, provocateur, arrogant, en un mot : odieux. 

Édito : Serge Steyer

Auteur-réalisateur d’une trentaine de films depuis la fin des années 80, principalement des documentaires pour et avec la télévision publique (France Télévisions, Arte). Auteur d’articles et de dossiers papier pour Films en Bretagne, dont Photographie de l’activité cinématographie et audiovisuelle en Bretagne (2009) et Réinventons l’audiovisuel public (2013). Directeur ...